Pour une bonne mise en œuvre de l’Accord sur la Zlecaf au Bénin : Le ministère du Commerce sensibilise des acteurs sur son bien-fondé

1 411

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Au nombre des Etats ayant ratifié l’accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), se dénombre désormais le Bénin. Afin de vulgariser et de discuter des conditions de mise en œuvre de cet accord et ses implications sur ces Etats signataires, un atelier d’information, de sensibilisation et de consultation, ayant regroupé les cadres du ministère de l’Industrie et du commerce et plusieurs autres sachants du Bénin et d’ailleurs de la chose, a été organisé, hier, mercredi, 17 juillet 2019, à l’Infosec de Cotonou.

 

Au sein de l’Union africaine, sur les 55 pays, 54 ont déjà ratifié l’accord sur la Zlecaf. En ce qui concerne donc le Bénin, le ministère de l’Industrie et du commerce avec l’onction du gouvernement, n’a pas voulu traîner les pas, sur les motivations réelles de cet accord, d’où le présent atelier qui prend en charge, les directions départementales de l’Industrie et du commerce de l’Atlantique, du Littoral, de l’Ouémé et du Plateau. En présence des cadres de ce ministère, de la Cedeao et de l’Uemoa, Ochozias Gbaguidi, Expert au Bureau Sous régional de la Cea des Nations-unis, a dans son discours liminaire, passé au peigne-fin les opportunités et la nécessité de cet accord, sur les secteurs formel et informel, au Bénin. « Cet accord élimine entre autres, les barrières tarifaires sur le commerce des marchandises entre les Etats signataires, ce qui devra participer à la stimulation du commerce africain et régler les difficultés, liées à la fragmentation de l’économie africaine. Pour le Bénin, cet accord produira des effets remarquables qui seront développés lors des échanges. Pour ce faire, il était donc important d’organiser et de mettre en place un dialogue continu avec les acteurs concernés, afin de renforcer leur capacité sur les avantages de la mise en œuvre de cet accord, sur l’économie béninoise », a-t-il expliqué. Pour le Directeur départemental de ce ministère en ce qui concerne les départements de l’Atlantique et du Littoral, cet atelier qui n’est que le début d’une série, permettra selon lui aussi, de comprendre mieux l’accord, à travers selon ses propos, des séances de sensibilisation et d’information des acteurs clés. Sur ce, place a été laissée au Conseiller technique du Ministre Rodolphe Adjaigbé, pour la présentation de l’accord sous plusieurs aspects, aux participants de cet atelier, un exercice, qui sera dans les jours à venir réédité, dans les autres départements du Bénin.

 

Janvier GBEDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite