Départementale du Borgou : Le mariage forcé et précoce préoccupe la Cad

130

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les membres de la conférence administrative départementale du Borgou ont tenu hier, 17 juillet 2019, leur séance dans la salle de réunion de la préfecture du Borgou. Placée  sous la présidence du préfet Djibril Mama Cissé, cette réunion a permis d’échanger entre autres sur la question de la survivance du mariage précoce et forcé au Bénin, en plus des autres sujets à l’ordre du jour. C’est le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Première Classe de Parakou qui a présenté la  communication relative au phénomène du mariage forcé. Nourou-Dine M. Bakary a d’abord exposé le phénomène tel qu’il se présente au Bénin, en Afriqueet dans le monde avant de dévoiler les dispositions prises au niveau local et international pour lutter contre ce phénomène qui empêche l’épanouissement des enfants. Il n’a pas manqué de faire cas des peines encourues par les personnes qui se s’adonnent à de telles pratiques.Les autres  communications qui ont meublé la 7ème réunion de la CAD du Borgou sont les suivantes : Il s’agit de celle  animée par le consultant du programme Asgol3,  Sébastien Chabi, qui a porté sur le  thème : «Accompagnement sur la notation des responsables des services déconcentrés de l’État par les Chargés de Mission du préfet et la rédaction administrative dans l’administration publique». Il a été question au cours de cette communication, de présenter aux membres de la CAD, les textes qui régissent la notation des responsables des structures déconcentrées de l’État par l’autorité départementale et ses Chargés de Mission. Le communicateur a également exposé l’utilité de cet exercice dans un processus de déconcentration.Les membres de la CAD on fait observer qu’un problème reste à résoudre au niveau de l’État central qui peine à obéir aux règles de fonctionnement de l’administration publique. Les astuces pour une bonne rédaction des courriers administratifs et le débat ont mis un terme à cette communication. Une autre communication  a permis de découvrir le Conseil National de Lutte Contre le VIH/Sida, la Tuberculose, le Paludisme, les Ist et les épidémies. La création, les attributions et le fonctionnement de cette structure ont été présentés aux membres de la CAD par le tout nouveau chef cellule départementale   Borgou de cette structure, Koudjo Tokpanou. La bonne organisation de la fête du 1er août 2019, la troisième édition du Tournoi Inter Forces et l’événement culturel Autorités sur Scène ont été les quelques points évoqués  dans les divers de cette 7è CAD qui s’est achevée sur une note de satisfaction de tous les participants.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite