Elections : Les forces et faiblesses de l’élection législative du 28 avril dernier passées à la loupe

751

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les travaux de l’atelier d’évaluation des élections législatives du 28 avril dernier ont été officiellement lancés ce lundi à Parakou au profit des parties prenantes du processus électoral par le président de la commission électorale nationale autonome (Céna),  Emmanuel Tiando en présence de Sanni Bayé Bio, secrétaire général de la préfecture de Parakou.

Les assises de Parakou permettront aux participants de relever les points forts et faibles de la préparation, de l’organisation et du suivi opérationnel du déroulement de l’élection, de noter les dysfonctionnements, de dégager les leçons apprises et de formuler des propositions et recommandations pertinentes et applicables.

Huit communications sont prévues pour meubler les travaux et tournent entre autre au tour des grandes étapes du déroulement des élections législatives du 28 avril 2019, la problématique du cadre juridique des élections au Bénin et la contribution de la société civile à l’amélioration du processus électoral en république du Bénin

Cet atelier, a expliqué Emmanuel Tiando, est d’un enjeu capital car, il s’agit de recréer les conditions de cette confiance en tirant les enseignements de ces élections pour renforcer la crédibilité des processus électoraux.

 

abp.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite