Rencontre Talon-Partis politiques : Le Fan Club Yayi pose des conditions

681

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En prélude à la rencontre Patrice Talon-Partis politiques, le Fan Club Yayi est monté au créneau pour poser les préalables au dialogue engagé par le Chef de l’Etat. Les membres de cette organisation invitent les deux parties à faire des concessions pour une sortie de crise. Ils s’offusquent cependant du sort réservé à leur leader charismatique qui pourtant n’est qu’un « défenseur de la veuve et de l’orphelin ».

 

La crise électorale qui secoue le Bénin depuis peu n’a pas laissé indifférent le fan Club Yayi. Les membres de ce mouvement acquis à la cause de l’ancien Chef  de l’Etat du Bénin déplorent les derniers développements de l’actualité liée à cette crise et impliquant Yayi Boni. Selon leur déclaration, Yayi serait victime, et à travers lui, tout le peuple béninois, d’une persécution : « Notre leader, le Dr Boni Yayi, est devenu au fil des années l’homme par lequel se reconnait le peuple béninois, victime d’une persécution sans précédent ». Pour le Fan Club, alors qu’il n’est pas le seul membre du comité de résistance nationale et étant resté dans une posture préventive, Yayi Boni n’a vécu que des atrocités jamais vécues par un ancien président au monde. Ce qui selon eux prouve à suffisance l’influence que jouit l’ancien Chef d’Etat : « il est d’une évidence certaine pour nous que l’ancien président est l‘homme politique le plus influent sous la rupture et qui ravit d’ailleurs la vedette à Patrice Talon, Président de la république », affirment-ils. De Djèfa au marché Dantokpa pour l’acte 1 de la résistance nationale en passant par le siège de Vidolé, Azalai Hôtel, et à travers ses différents messages de paix, Boni Yayi prouve son attachement à la paix et à la défense de la cause des Béninois, mentionne la déclaration. En témoigne cette assertion lancée au cours de l’une de ses sorties : « Si le peuple devra périr du fait de sa parodie d’élection législative, il devra passer sur son corps ». Un acte d’amour qui, pour les membres du Fan Club lui a valu « un enlèvement manqué, une assignation à résidence », cause de la mobilisation  à  Cadjèhoun  le 1 Mai.

 

Des préalables au dialogue

 

La Fan Club Yayi ne rejette pas la main tendue du Chef de l’Etat. Ils invitent d’ailleurs les deux parties à faire des concessions pour mettre un terme à la crise qui n’a fait que trop durer. Le Fan Club Yayi appelle cependant Patrice Talon faire montre à la face du monde de sa bonne foi, en posant des actes qui vont dans le sens de « la libération totale et de toutes les charges des prisonniers politiques illégalement envoyés en enfer dans nos maisons d’arrêts pour leur obédience politique et le retour des exilés politiques pour être à la table de négociation ».

 

Mike Mahouna

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite