Organisation de plusieurs compétitions de badminton : Des conditions optimales offertes par la Côte-d’Ivoire

176

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La salle polyvalente du palais des sports de Treichville à Abidjan en Côte-d’Ivoire a servi de cadre du 4 au 7 juillet 2019 aux internationaux de badminton de Côte-d’Ivoire. L’événement qui a connu la présence d’une trentaine de pays venus des cinq continents du monde s’est déroulé sous le parrainage du Ministre des sports ivoirien et surtout sur le leadership du président de la Fédération ivoirienne de badminton, Honoré Zolobe. Qualificatif pour les jeux olympiques de Tokyo 2020, les badistes présents, durant quatre jours, ont rivalisé d’ardeur pour décrocher les différentes médailles mis en jeu mais surtout les prize  money. Pour ces internationaux, la double dame ivoirienne a décroché la médaille de bronze, derrière l’Egypte et l’Iran. En double mixte, les badistes américains ont pris la médaille en or. Par contre, en double homme, les deux équipes nigérianes ont occupé la deuxième et troisième place alors que l’Egypte s’est adjugée la médaille en or. En simple dame, la palme d’or a été décrochée par la badiste de la Birmanie. Chez les hommes en simple, c’est l’Inde qui a dicté sa loi en prenant les premières places et la quatrième au Sry Lanka. De même, avant cette compétition, le même palais des sports de Treichville a vibré au rythme de la Coupe de l’association francophone de badminton des moins de 15 ans. Un tournoi réservé à la relève du badminton, permettant à l’Ile Maurice, la Côte-d’Ivoire et le Bénin de terminer sur le podium alors que le Togo a fini à la quatrième place sur les huit nations qui ont effectivement participé à la compétition. Alors, il serait superflu de rappeler  que le président Honoré Zolobe a offert aux différentes délégations des conditions optimales pour leur permettre non seulement de s’exprimer mais aussi d’exposer leurs talents  individuels et collectifs. Mention spéciale donc au président Zolobe et toute son équipe qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite parfaite de ces deux événements qui laissent place aux Championnats d’Afrique des moins de 15 ans qui se sont ouverts depuis  lundi 8 juillet dernier en présence de Sahir Edoo, Secrétaire général de la Confédération africaine de badminton (Bca).

 

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite