CAN 2019 : Madagascar s’arrête en quarts, la Tunisie file en demi-finales

348

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Tunisie s’est imposée au Caire face à l’étonnante équipe de Madagascar ce jeudi 11 juillet au Caire (3-0). Les Aigles de Carthage ont débloqué le compteur en seconde période grâce à Ferjani Sassi, Youssef Msakni et Naïm Sliti. Madagascar rentre sur la Grande Île avec le sentiment du devoir accompli pour une première participation à la CAN.

Il y a quelques jours, le Congolais Yannick Bolasie avait envoyé son tir au but dans les nuages et Madagascar était au septième ciel. Les Barea décrochaient les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations pour leur première participation. Un rêve qui semblait inaccessible il n’y a pas si longtemps.

Qui des hommes de Nicolas Dupuis avait osé imaginer un quart de finale au pays des Pharaons ? Être présent en Égypte était déjà considéré comme une victoire. Se retrouver à batailler pour être dans le dernier carré restera l’aventure d’une vie pour les Malgaches.

 

Des Barea visiblement fatigués

 

Mais où donc pouvaient s’arrêter les Barea après s’être offert le scalp de la RDC ? Face à une équipe qui n’avait jamais remporté de rencontre depuis le début du tournoi et qui avait éliminé le Ghana aux tirs au but (5-4), les hommes de Nicolas Dupuis ont visiblement manqué de fraîcheur.

Plus lents, ayant moins de facilité à garder le ballon, les Barea n’ont pas eu l’occasion de mettre en danger les Aigles de Carthage, mis à part une frappe cadrée de Faneva Andriatsima en première période (20e). Juste avant la pause, Ibrahim Amada, buteur face à la RDC, tentait un tir pas assez puissant pour inquiéter Hassen (43e). Pour la première fois depuis le début du tournoi, les Malgaches montraient des signes de fatigue.

Quant aux Aigles, ils ont eu la possibilité d’ouvrir le score sur un coup franc de Wahbi Khazri. Melvin Adrien est obligé de sortir une énorme parade pour repousser le cuir au-dessus de la transversale (31e). A la 42e, Ghaylen Chaaleli tente unefrappe enroulée du droit aux 25 mètres. Le portier malgache, à la parade, se détend pour repousser le ballon.

 

Une deuxième période plus prolifique pour la Tunisie

 

Au retour des vestiaires, la Tunisie passe à la vitesse supérieure et Khazri se voit refuser un but pour hors-jeu (46e). C’est finalement Ferjani Sassi, élu homme du match, qui ouvre la marque et qui permet aux Tunisiens d’entrevoir la demi-finale (51e). A la 58e, Youssef Msakni inscrit le doublé qui permet aux Aigles de prendre leurs distances. Naïm Sliti offre le dernier but aux Aigles dans les arrêts de jeu.

Madagascar s’arrête donc là. La bande de copains peut rentrer à la maison la tête haute. Le parcours des Barea restera inévitablement dans l’histoire du football africain avec notamment cette victoire face au Nigeria lors du premier tour et l’élimination de la RDC en huitièmes de finale.

Quant aux Tunisiens, mondialistes en 2018, ils n’avaient plus été dans le dernier carré depuis 2004 et leur titre à domicile. Dimanche 14 juillet, les hommes d’Alain Giresse seront face au Sénégal pour une place en finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite