Quart de finale de la Can 2019 : Braves, les Ecureuils passent à côté d’un autre exploit

199

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après avoir tenu en échec les Blacks Stars du Ghana et les Lions indomptables du Cameroun, puis écarté les Lions de l’Atlas du Maroc en huitièmes de finale, les Ecureuils du Bénin n’ont pu arriver à éliminer les derniers Lions de la compétition, entendez ceux de la Teranga. Dans un match compliqué, les Ecureuils ont échoué devant le Sénégal en quart de finale de la Can 2019, ce mercredi 10 juillet 2019, au stade du 31 juin au Caire en Egypte.

 

Dominateurs dès le coup d’envoi de la rencontre, les Lions de la Téranga n’ont rien laissé à leurs vis-à-vis en assiégeant à maintes reprises, le camp béninois sans pouvoir inquiéter véritablement le dernier rempart Saturnin Allagbé. Dans un système de jeu 4-1-4-1, les Ecureuils du Bénin ont eu leur première occasion de but à la 26e minute de jeu sur un coup franc de Cebio Soukou qui passe à moins de 10 centimètres de la cage gardée par Amigo Alfred Junior Gomis. Cebio Soukou a même marqué un but à la 40e minute mais entre-temps, l’arbitre algérien avait sifflé une faute un peu plus tôt (il écope d’un carton jaune sur l’action, ndlr). Les dernières minutes ont été toutefois effrayantes pour le Bénin mais le marquoir électrique reste inchangé (0-0) jusqu’au sifflet de l’arbitre, renvoyant les 22 acteurs aux vestiaires.

De retour, Michael Poté rate d’ouvrir le score suite à un débordement de Cebio Soukou (48e). Avec une légère domination, le Sénégal a pris de l’ascendance. A la 66e de jeu, le gardien de but sénégalais aurait pu marquer contre son camp. Mais la balle a fini sa course en corner. Quatre minutes plus tard,  sur une et deux, Sadio Mané coulisse la balle  à Idrissa Gana Gueye qui d’un plat de pied n’a laissé aucune chance à Saturnin Allagbé (1-0, 70e). Aucun but ne sera plus marqué jusqu’au terme des 90 minutes de jeu malgré les occasions de but vendangées  de part et d’autre. A 10 après l’exclusion de Olivier Verdon (82e) suite à une faute en position de dernier défenseur, le Bénin passe donc à côté d’un autre exploit mais aura réussi sa Can en accédant dans le top 8 sur les 24 pays participants à la 32e édition de la Can Egypte 2019.

 

Abdul Fatai SANNI, depuis Ismaïlia en Egypte

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite