Match Maroc # Bénin : Trois aspects évoqués par Michel Dussuyer

1 109

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En conférence de match, après Maroc # Bénin (1-1, 1-4 tab), le sélectionneur du Bénin, Michel Dussuyer, a évoqué trois aspects. Pour lui, le match était un challenge pas une revanche. Il y a également l’apport des supporters qui n’ont jamais lâché leur équipe. Revivons ce que Michel Dussuyer a dit.

 

Match Maroc # Bénin : Un challenge

«Pour ce match, c’était un challenge. J’ai un groupe de garçons qui a l’énergie formidable. On ne parle jamais d’être vaincu d’avance. On a un gros mental avec énormément de cœur, de la générosité, de la solidarité, de l’organisation et de la discipline pour essayer, justement de rivaliser avec les grandes équipes. On a fait de bonnes choses en première mi-temps. Après, on a reculé. On a eu des événements contraires dans ce match. On a eu aussi de la chance sur le penalty dans les dernières secondes sur le poteau.  Ça fait partie du football. Ça fait partie des moments, un peu magiques où la réussite est pour vous, pas pour l’adversaire».

Match Maroc # Bénin : Pas de revanche

«Chaque match à sa vérité. Chaque match à son contexte. On avait juste envie de faire un exploit, de passer malgré la difficulté qu’on avait en face de cette grande équipe avec ce grand entraîneur. Il ne faut pas mélanger les genres. L’objectif était de faire passer l’équipe. Avant tout, de livrer de messages positifs, en leur inculquant l’esprit de la gagne. C’est ce qu’ils ont su mettre en place dans une opposition de grande qualité. Donc, pas de revanche. Aujourd’hui, c’est moi qui souris. C’est le football. C’est le métier des entraîneurs».

Match Maroc # Bénin : L’apport des supporters 

«Ils étaient moins nombreux que les supporters marocains. Mais on les a entendus. Ils étaient derrière leur équipe tout le temps. Mais c’est parce que leur équipe aussi les encourage à les supporter parce que leur aptitude sur le terrain est magnifique. Donc, ça donne envie d’être derrière cette équipe. On pense à eux. Ils ont été avec nous. Je sais aussi que dans tout le Bénin, il y a du monde qui est derrière leur équipe. Et ça, c’est une grande fierté pour tout le monde».

Propos recueillis par : A.F.S., depuis le Caire (en Egypte)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite