Malgré Maria Gleta II : Les coupures Sbee s’enchaînent

1 035

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(À quand la fin du  » délestage  »?)

Onduleurs grillés par ci, postes téléviseurs en panne par-là, réfrigérateurs gâtés ailleurs! Des plaintes s’amoncellent dans le rang des consommateurs. La cause, trop de coupures d’électricité ces temps-ci. Chez certains, par jour, c’est une douzaine de fois que la Sbee s’empare de  » son jus  ». Pendant que la facture est déjà salée, c’est le prix supplémentaire à payer par des consommateurs qui ne seront jamais dédommagés. Est-ce un regain du délestage ? Le gouvernement dira certainement non. Mais depuis plus de 3 ans, la Rupture ne cesse de rassurer. Certes, des pas importants se posent du côté de Maria Gleta pour une autosuffisance en énergie. Mais tant que les populations ne constateront pas d’amélioration quant à la disponibilité  » du jus », pourront-ils y croire ? Visiblement, il y a trop de discours et on a l’impression qu’à chaque passage du ministre de l’énergie Dona Jean Claude Houssou et du Directeur général de la Sbee, Laurent Tossou sur le chantier, la situation se complique. Il y a moins d’une semaine que la délégation ministérielle s’est à nouveau rendue à Maria Gleta  dans la commune d’Abomey-Calavi avec des messages d’assurance et d’espoir à l’endroit des consommateurs. Mais, osons le dire, depuis la mise en marche d’un des moteurs de la centrale 120Megawatts en construction par la Rupture, le citoyen lambda attend toujours de constater ce qui a véritablement changé en bien dans la fourniture du courant. Monsieur le ministre Houssou, quand l’attente devient trop longue avec tout le calvaire qu’endurent les consommateurs, il leur sera difficile de reconnaitre l’effort qui a été fait par l’administration Talon.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite