Can Egypte 2019/Le Bénin en 8èmes de finale : Claudine Prudencio a prédit la qualification des Ecureuils

524

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis le début de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Égypte 2019, la députée Claudine Afiavi Prudencio a affiché un soutien indéfectible, acharné et patriotique aux Écureuils. Quelles que soient les performances, elle n’a eu de cesse, en bonne maman, de prier pour ses enfants ambassadeurs au pays des Pharaons. Pour ce troisième et décisif match contre le Cameroun, elle a toujours affiché le même optimisme. A la fin de la confrontation, c’est avec grande satisfaction que la députée Claudine Afiavi Prudencio a savouré cette qualification historique de ceux qu’elle appelle affectueusement << mes enfants-ambassadeurs>>. Son interview avant le match

- Advertisement -

 «  Le lion sera endormi et vaincu par l’Ecureuil! »

Honorable Prudencio, vous qui êtes restée très engagée aux côtés des Écureuils depuis le début de cette CAN, qu’avez-vous à leur dire à quelques heures de leur troisième et décisif match?

 

He Claudine Afiavi Prudencio (CAP): D’entrée, je voudrais réitérer mon soutien indéfectible à nos ambassadeurs en Egypte. Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, la fibre patriotique et ma détermination à soutenir les Ecureuils jusqu’au bout, ne faibliront jamais. Alors qu’ils s’apprêtent à affronter le Cameroun, champion en titre, je vais peut-être vous surprendre en vous disant que je crois fermement en la victoire du Bénin. Ils ont beau être appelés Lions, nos Ecureuils vont les endormir et les vaincre. Quand ils vont se réveiller, il sera trop tard. Vous aurez tout à l’heure la preuve que ce qui a permis  à la fourmi de terrasser le grand éléphant, l’écureuil est doté de bien plus que ça , face au lion. A mes chers Ecureuils, je ne cesserai jamais de rappeler le mot d’ordre :” on ne lâche pas l’affaire, tant qu’il nous reste un souffle”.  Il n’y a de limites à nos ambitions que celles que nous nous fixons nous mêmes.

Mme la Présidente, le Cameroun, c’est quand même une expérience à laquelle le Bénin ne saurait se comparer…. Vous croyez toujours en la réalisation de vos prières pour les Ecureuils ?

He C.A.P : Tout compte fait, vous ne réussirez jamais à me pousser à douter des chances de nos Ecureuils de l’emporter ce soir face aux Lions du Cameroun. J’ai suivi les déclarations de la plupart des joueurs béninois. Ils se sont forgés un mental très fort! Ils ont très vite oublié le match nul face à la Guinée Bissau et se positionnent en de véritables guerriers. Avec les efforts des autorités étatiques, le soutien de tout un peuple, de toute la classe politique, et avec nos prières en direction de Dieu Tout Puissant et des mânes de nos ancêtres, le triomphe sera de notre côté. Mes prières de mère de famille ne seront pas vaines sur les performances de mes enfants-ambassadeurs en Egypte.

Honorable, quel sera selon vous l’effet d’une qualification des Écureuils pour le tour suivant, sur le pays?

He C.A.P: Vous touchez là, un point important de ma logique. Je pense que le sport peut beaucoup apporter à la vie sociale, à la vie économique et à la vie politique. Je vous renvoie à l’un de mes tout premiers messages au peuple béninois, au sujet  de la CAN. J’ai bien dit, qu’autour des Écureuils, point de mouvanciers, point d’opposants. Constatez avec moi que depuis le début de cette compétition, les Béninois sont unanimes pour aspirer au  triomphe de notre Onze national en Egypte. Ce n’est pas rien. Dieu fera et notre drapeau flottera plus loin, plus haut…et positivement.  Vous comprenez que la victoire des Ecureuils, c’est tout un peuple, toute une Nation, qui en veut … pour son bonheur et pour un meilleur vivre-ensemble. Je m’en voudrais de ne pas dire toutes les félicitations aux supporters et aux professionnels des médias béninois, présents en Egypte et leurs relais au pays. Leurs rôles sont déterminants. Et nous le sentons, avec satisfaction, depuis le début de la compétition. Je les ai personnellement trouvés très patriotes.

 

Vive les Ecureuils !

Victoire à nous !

Réaction de Honorable Claudine Afiavi Prudencio juste quelques minutes après le coup de sifflet final

Le Bénin en 8eme de finale de la CAN!!

BRAVO A NOS AMBASSADEURS!!!

Je vous l’ai dit tout à l’heure ! Vous avez la preuve : les Lions sont restés grands, mais les Écureuils les  ont endormis et ont  fait l’essentiel. !!! Merci chers enfants ! Vous faites la fierté de tout un peuple, de toute une Nation!

 Honorable Claudine Afiavi Prudencio*

Entretien: Cell-Com/ He C.A.P

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite