Baromètre Matin Libre (du 21 Juin au 27 Juin 2019)

847

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

EN HAUSSE

Michaël Poté

Il est l’homme du match Ghana-Bénin. Michaël Poté est l’auteur des deux buts des Ecureuils face aux Black Stars. Les poulains de Michel Dussuyer ont contraint l’équipe du Ghana au partage des points, prenant ainsi une bonne option sur les matchs contre la Guinée-Bissau et le Cameroun.

Komi Koutché

Pour l’ancien ministre des finances, la levée du blocus au domicile de Boni Yayi est certes une bonne nouvelle. Mais, cela ne règle pas la crise, parce que la séquestration de Boni Yayi était une conséquence de la crise et non la crise elle-même. La vraie crise étant l’exclusion délibérée par le pouvoir en place, de toute l’Opposition béninoise des élections législatives passées, a déclaré Komi Koutché sur les antennes de Rfi.

Gilbert Togbonon

Les comptes bancaires de la dieue de Banamè bloqués sur décision du Procureur spécial près la Criet. Après quelques dénonciations, Gilbert Togbonon commence par prendre au sérieux l’affaire de crédits immobiliers sans intérêts que propose Parfaite de Banamè à ses fidèles moyennant un acompte de 30 à 45 mille FCFA. Pour nombre de Béninois, c’est une autre affaire Icc-Services qui est en train de prendre racine à Banamè.

Yèkini Assika

Il est le président national des chasseurs du Bénin. Après les événements malheureux de Tchaourou, Yèkini Assika a donné des pistes pour un retour définitif au calme. Selon, lui, la Police n’a pas à venir nuitamment, 2h, 3h du matin, pour enlever des personnes à leur domicile. C’est cela qui a mis le feu aux poudres.

José Didier Tonato

Les fidèles musulmans en partance pour la Mecque ont désormais un site de transit à Cotonou.  Construit à la place Idi d’Akpakpa, le bâtiment comporte un hall hommes de 200 places, un hall femmes de 150 places, des lots de toilettes sanitaires pour hommes et pour femmes, une grande cour entièrement pavée et d’autres commodités. Le gouvernement affiche ainsi sa volonté d’offrir de meilleurs conditions de séjour aux musulmans qui viennent de l’intérieur et qui doivent transiter par Cotonou avant de rejoindre la Terre sainte.

- Advertisement -

class="bs-shortcode bs-text bscb-31089 bsb-have-heading-color">

EN BAISSE

Moudassirou Bachabi

Le secrétariat exécutif national de la Cgtb a démis de ses fonctions son secrétaire général Moudassirou Bachabi. Outre les faits de mal gouvernance et de gestion solitaire à lui reprochés, Moudassirou Bachabi est également accusé d’avoir tenu, à Genève lors de la 108e session de la Conférence internationale du travail des propos graves qui ne correspondent pas à la réalité.

Parfaite de Banamè

La dieue de Banamè a des ennuis avec la justice. Après son appel à crédits immobiliers sans intérêts, elle a reçu la visite de forces de l’ordre. Le lendemain, le Procureur spécial près la Criet Gilbert Togbonon a fait bloquer ses comptes bancaires. Est-ce le début d’une fin de règne à Banamè ?

Jean-Michel Abimbola

Il a repris service. Le député du Bloc républicain Jean-Michel Abimbola est hostile à toute idée de sortie de crise qui implique la reprise des élections législatives. Pour lui, une telle option n’est même pas à envisager. Il accuse l’Opposition de continuer dans sa démarche de réclamer l’impossible, peu importe si près de 80% des Béninois ont boycotté les urnes.

Adrien Houngbédji

Le leader des tchoco-tchoco est dans une position ambigüe. On sent au niveau du Prd une envie de soutenir la lutte de l’Opposition pour la restauration de la démocratie, mais Me Adrien Houngbédji continue de s’accrocher à un soutien qui n’a plus vraiment de contenu. Ses principaux lieutenants l’ont lâché, le Prd, comme les partis de l’Opposition, est exclu des législatives, mais Houngbédji s’accroche.

David Babalola

Dans l’affaire de fausse quittance à la Soneb, l’ancien directeur général David Babalola a vu sa peine corsée par le verdict de la Criet. Auparavant condamné par le Tribunal de 1ère instance de Cotonou à 36 mois plus 2 millions FCFA d’amende, la Criet, qui s’est autosaisie du dossier, a eu particulièrement la main lourde. Elle a condamné David Babalola à 10 ans de prison et 5 millions FCFA d’amende.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite