21 Days of Y’ello care 2019 : Mtn, du concret dans l’entreprenariat des jeunes

339

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’édition 2019 du 21 Days of Y’ello care (21 jours d’actions sociales), c’est fini. L’apothéose, c’était vendredi 21 juin dernier à Canal olympia à Cotonou où la phase finale du ‘’Y’ello spotlight’’ a permis à  la Fondation Mtn de récompenser des jeunes qui ont défendu les meilleurs plans d’affaires.

 

Tous les jeunes ne sont pas dans l’oisiveté ou ‘’plongés’’ à longueur de journée dans les réseaux sociaux. Il y en a de bien conscients qui réfléchissent, qui pensent avenir à travers l’entreprenariat. Et c’est justement à cette catégorie de jeunes que Mtn Bénin à travers sa Fondation a consacré la 13ème du 21 Days of Y’ello care. Pendant 21  jours, des 1500 jeunes qui se sont inscrits, 500 ont été régulièrement formés dans différents domaines de métiers voulus suite à un sondage. Au total 6 formations liées au Numérique ont été déroulées à savoir : Graphisme et montage, formation en Microsoft (Word, Excel, Powerpoint), cours en ligne sur les plateformes de formation, ateliers en design numérique, création et gestion des Pme, ateliers de fabrication et d’éducation technologique (Impressions 3 D, initiation à la robotique, électronique et programmation informatique). 350 participants ont reçu leur certificat de participation et de formation. Et pour faire toucher du doigt la réalité à ces jeunes, une foire des métiers et de l’entreprenariat a été organisée le 20 juin avec plus de 600 visiteurs des stands.

Y’ello spotlight

 

Pour clôturer en beauté ces 21 jours d’actions sociales dédiés cette année à l’entreprenariat chez les jeunes, une compétition de présentation de plan d’affaires a opposé 5 jeunes entrepreneurs (moins de 30 ans, niveau Licence et Master) qui ont pris la parole pour défendre, en 5 minutes, leur projet devant un jury et répondre à ses questions, aussi en 5 minutes. Successivement, Hermann Codjo Assévi avec son projet de premiers secours pour sauver des vies humaines ; Basile Tossou avec sa farine infantile ‘’Bingo farina’’ à base de produits locaux pour stimuler l’intelligence chez les enfants ; Eric de Souza avec son projet ‘’Centrale paysanne’’ de boutique physique associée à une plateforme pour la distribution de produits agroalimentaires ; Michel Sègnon avec son projet ‘’ travailler en s’amusant’’ une application innovante pour démystifier les maths entre au niveau des enfants et Simone Mahoussi Assoclé avec son projet de commercialisation de poissons fumés assaisonnés Tchigan (hygiéniques) ont planché. Au terme de cet exercice qui a tenu en haleine le public, tant les projets étaient intéressants les uns que les autres, ce sont Hermann Codjo Assévi, Basile Tossou et Simone Mahoussi Assoclé qui auront plus séduit le jury et le public. Respectivement 3ème, 2ème et 1ère, leurs projets reçoivent respectivement un financement de 2 millions de FCfa, 3 millions FCfa et 5 millions FCfa. La compétition a été vraiment rude puisqu’au départ, rappelle Viviane Sissuh, Directrice de la Fondation Mtn Bénin, 118 dossiers ont été reçus en 3 jours par Mtn suite à l’appel à candidatures lancé sur les plateformes et dans les médias. Après une phase de présélection, seulement 10 dossiers ont été acceptés. Ces 10 ? Sélectionnés ont suivi des séances de coaching et de formation délivrées par l’équipe de Mtn puisque c’est elle qui fait en réalité les 21 jours d’actions sociales, chaque mois de juin, du 1er au 21. Enfin, des 10 dossiers, 5 ont disputé la finale et 3 ont pu bénéficier de financement. Les deux autres ont néanmoins eu un financement de 500.000 FCfa en guise de lot de consolation.

 

Hervé Codjo Assévi, 3ème de la compétition

« Je remercie la Fondation Mtn pour cette opportunité. C’est vrai, depuis quelques années on a commencé par constater effectivement les actions sociales de Y’ello care… Et surtout que moi, mon projet parle du care, c’est-à-dire la protection, je pense que c’est essentiellement bien. Vivement que ça continue et qu’on ait Y’ello care jusqu’en 2050, etc. ».

 

Basile Tossou, 2ème

« Je voudrais d’entrée rendre hommage à Dieu Tout-puissant qui a fait cette merveille dans notre vie aujourd’hui. Je voudrais également remercier Mtn pour ses œuvres sociales dans la société. Aujourd’hui, nous on en a bénéficié. Votre tour viendra, chers amis. Et puis je voudrais dédier ce prix à ceux qui ont acheté une fois nos produits parce que c’est par eux que nous sommes là. C’est eux qui ont gagné le prix. Ces collaborateurs qui ont travaillé avec nous sur ce produit depuis toujours, ce prix, c’est aussi à leur actif. Merci beaucoup à tout le monde »

Simone Assoclé, le Grand prix

« Je remercie d’abord le public qui m’a vraiment motivée. Je remercie aussi mon coach et je lui dédie le prix… Je remercie aussi Mtn qui m’a permis aussi de faire découvrir mon poisson fumé ‘’tchigan’’ à la population. Bientôt vous aurez vos poissons fumés tchigan dans nos ménages et dans nos supermarchés…  »

 

Viviane Sissuh, Directrice de la Fondation Mtn

« Grande est ma joie… De longues nuits de travail. Pendant une semaine, nous leur avons mis énormément de pression parce que les deadline étaient très courts et on avait besoin que ces dossiers respectent une certaine forme pour qu’on puisse également travailler là-dessus. Donc, nos candidats, les trois gagnants et les deux à côté de moi ont dû faire des nuits blanches, ont veillé pour nous satisfaire, pour répondre à toutes nos requêtes qui venaient à tout moment et qui les perturbaient également dans leur travail. A ce titre, je voudrais annoncer ici que nos deux derniers candidats auront droit à des prix de consolation de 500. 000 F chacun. Ce n’est qu’une goutte d’eau dans la mer… Félicitations. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite