Célébration des 15 ans de souvenir de Théodore Béhanzin : L’Eace lance la série d’activités commémoratives

971

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La grande salle de répétition ‘’Théodore Béhanzin’’ du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb) a fait office d’accueil du lancement officiel de la série d’activités devant meubler les manifestations commémoratives des 15 ans de décès de l’artiste comédien conteur Théodore Béhanzin alias ‘’Cossi’’. La cérémonie a été ouverte par une performance des artistes de la section art plastique de l’Ensemble artistique et culturel des étudiants (Eace), ce mercredi 19 juin 2019. Une belle peinture de l’illustre disparu  est déposée au mur de la salle dédiée en son nom. A la suite de la performance,  une lecture plus ou moins exhaustive de la vie du conteur est donnée à travers un film documentaire réalisé par le journaliste Parfaite Hounzamè. En marge de la projection, quelques témoignages vivants ont été faits au sujet de l’artiste. Son compagnon de tous les temps Marcel Orou Fico alias ‘’Bio’’ a rappelé avec enthousiasme dans le film leur début au sein de l’Eace, qui d’ailleurs constitue l’usine de fabrication de plusieurs artistes dans l’arène artistique et culturelle béninoise aujourd’hui. Selon les autres témoignages recueillis sur place dans la salle, Théodore Béhanzin, pour le moins qu’on puisse dire, est avant tout, un gisement de savoir en matière de l’art oratoire. Et quand il s’agit d’exercer son art, le comédien combinait talent et passion qui suscite l’adhésion systématique et force l’admiration du public. A en croire Cybeline de Souza, la directrice adjointe de l’Eace, coordonnatrice  des manifestations devant marquer l’événement, « Cette manifestation est initiée dans la vision  de présenter un exemple typique d’artiste comédien à la jeune génération. Théodore Béhanzin est notre aîné de loin et on ne peut pas finir d’en parler. Parce qu’il a laissé derrière lui un héritage dont nous allons bénéficier à long terme ». Pour Erick-Hector Hounkpè, le Directeur du Fitheb, présent à la cérémonie avec le conseiller spécial du Chef de l’Etat à la culture Ousmane Alédji, si cet événement n’existait pas, il fallait en créer. Puisqu’on ne saurait passer facilement l’éponge sur une emblématique icône comme Théodore Béhanzin qui a pratiquement donné toute sa vie pour honorer sur différents fronts le théâtre béninois. La suite de la manifestation va se poursuivre sur le Campus avec la nuit des trophées ‘’Théodore Béhanzin, la grande nuit de conte et d’autres activités festives.

 

Teddy GANDIGBE        

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite