Baccalauréat 2019 : Les épreuves lancées à Akpro-Missérété demain !

294

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(100.017 candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire)

Les candidats à l’examen du baccalauréat session de juin 2019 planchent dès ce mercredi, 19 juin 2019 sur tout le territoire national. Notons que pour le Baccalauréat 2019, 100.017 candidats iront à l’assaut de ce premier diplôme universitaire.  Les épreuves écrites dudit examen seront officiellement lancées au Collège d’enseignement général d’Akpro-Missérété dans le département de l’Ouémé. Dans son intervention ce dimanche dans l’émission ‘’Grand format’’ de Canal3, le directeur de l’Office du Baccalauréat, Alphonse da Silva a rassuré des dispositions pratiques prises pour le bon déroulement de cet examen. « Nous sommes prêts pour le Baccalauréat. Je viens de terminer le tirage des épreuves amblyopes avec les appareils de braille », a-t-il informé. Evoquant les convocations en ligne, il affirme que l’Office du Bac travaille à faciliter les choses pour les acteurs du Bac, notamment les candidats et les enseignants. « Nous travaillons à dématérialiser les relations entre l’administration de l’Office du Baccalauréat et les autres acteurs. C’est une directive de l’Uemoa qui est appliquée grâce au génie béninois », a souligné Alphonse da Silva. A l’en croire, la commission d’harmonisation du Bac est présidée cette année  par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso. Après les épreuves qui se sont déroulées le 31 mai dernier notamment pour les séries techniques F1, F2, F3, F4, G1, les candidats à l’examen du Baccalauréat session unique de juin 2019 affronteront les épreuves écrites du 19 au 22 juin 2019. Précisons que l’effectif des candidats est légèrement en baisse de 6% par rapport à celui de l’année dernière qui était de 106499 candidats soit une régression de 6482 candidats. « Ce n’est pas une diminution négative, c’est une diminution qualitative parce que les candidats ont été informés que ceux qui vont à l’examen sont ceux qui se préparent, ceux qui ont les connaissances requises. On ne vient pas en pèlerinage au Bac et les parents aussi en ont pris conscience… Alors, ceux qui ne sont pas prêts se préparent pour l’année prochaine. C’est ce qui explique cette diminution. Cela implique aussi la diminution des centres d’examens. Il y a six centres qui ont été fermés. C’est vrai qu’il y a aussi des centres que nous avons dû ouvrir dans des zones à forte population comme Akpro-Missérété, Athiémè. C’est pour que les candidats ne parcourent pas de longues distances avant d’aller dans leurs centres » avait clarifié le Directeur de l’Office du Baccalauréat, Alphonse da Silva, dans un entretien accordé au quotidien du service public. Notons que pour cette session, 142 centres de composition ont été retenus dont trois nouveaux centres ouverts. De la sécurité des épreuves, des centres de composition et des candidats sans oublier des fuites d’épreuves, le Dob rassure des mesures subséquentes prises pour un bon déroulement dudit examen. Selon lui, les épreuves qui sont données au baccalauréat sont des épreuves qui sont en adéquation avec le niveau d’apprentissage des candidats. Bonne chance aux candidats !!!

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite