Découverte : Floriane Armelle, une merveille dans les airs

168

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

De nationalité béninoise, Floriane Armelle Amegnanglo est une volleyeuse qui a joué pour le compte de la sasion 2018-2019  en Pologne avec Mks Polinia Swidinca en Deuxième Division. Mais une année plutôt (2017-2018), c’est à Asec d’Abidjan qu’elle a évolué. Et du haut de ses 1m77, ses services et blocs lui ont valu de récolter respectivement les distinctions de meilleur service et meilleur contre de la saison 2017-2018. Dans les airs, elle est une merveille explosive pour qui veut la contrer. Ses attaques sont d’une puissance sur-dimensionnelle. C’est à l’âge de 13 ans qu’elle s’est familiarisée à l’élite du championnat béninois avec le club Vesos. Trois ans plus tard, elle a honoré sa première sélection nationale du Benin. Se voyant ainsi propulser sur la scène internationale avec une participation à la Coupe africaine des clubs champions de la zone 3 à Ouagadougou, ce fut pour elle une occasion rêvée de montrer son talent en dehors des frontières de son pays. Au cours de cette compétition,  le Stella d’Abidjan (Club Ivoirien) a eu le bon bout en se jetant à l’abordage pour l’enrôler en 2009. Elle découvrait un nouveau championnat mais elle ne tardera pas  à prendre ses galons et devenir une pierre angulaire. Deux saisons chez les verts et blancs couronnées de deux titres de champions de Côte d’Ivoire. En 2012,  Armelle signait pour une saison à l’AS Tanda mais suffisant pour décrocher un nouveau titre de champion.  L’année suivante, elle effectuait son grand retour au Stella. Cette fois-ci, elle a été sacrée vice-championne mais il était important pour elle de se relancer d’où le challenge Asec Mimosas. «J’ai décidé de signer à Asec car c’était un challenge important. J’ai des objectifs personnels à atteindre et quand on évolue dans un environnement sportif propice, on ne peut qu’avoir de bons résultats», a-t-elle fait savoir. Après l’expérience ivoirienne, la jeune béninoise a déposé ses valises à Mks Polinia Swidinca en Deuxième Division polonaise afin de découvrir d’autres réalités de son sport. Aujourd’hui, plus que jamais, Floriane Armelle envisage de faire carrière à l’international et elle a les atouts technico-tactiques pour exploser dans les airs européens.

 

Mike MAHOUNA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite