Assemblée nationale: Des personnalités aux portes du président Vlavonou

141

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis l’installation de la nouvelle équipe, le  nouveau bureau du parlement Louis Vlavonou n’a pas de répit. Mercredi 04 juin 2019, plusieurs personnalités ont été reçues en audience. Il s’agit de la délégation du parlement des jeunes du Bénin, du Réseau Africain des personnels des parlements (RAPP) et  du collectif des jeunes cadres de la commune de Bantè. À leur sortie, ceux-ci se sont confiés à la presse parlementaire.

Aymard Konty, Président du Parlement des jeunes du Bénin

« Le Président de l’Assemblée nationale  du Bénin vient d’être élu et nous sommes le Parlement des jeunes, une institution sous tutelle de l’Assemblée nationale. Il était de bon ton que nous puissions venir auprès de l’autorité parlementaire nouvellement élue pour lui présenter d’abord nos vives félicitations et lui faire l’état des lieux de l’institution que nous représentons. Le Parlement des jeunes du Bénin fonctionne normalement, puisque nous, nous n’avons pas connu des difficultés politiques. Nous ne sommes pas politiques, nous sommes sélectionnés pour un mandat de trois ans, nous avons commencé en 2017 et nous finissons en 2020. Et depuis 2017 jusqu’à ce jour, nous fonctionnons normalement, administrativement comme techniquement, nous fonctionnons tel que prévu par nos textes. Nous sommes en train d’initier des propositions de loi à déposer sur la table du bureau de l’Assemblée nationale dans le but de favoriser l’emploi et l’employabilité des jeunes du Bénin, puisqu’actuellement nous remarquons que nous sortons nombreux des universités et l’Etat ne peut pas nous embaucher tous. Donc il faille que nous trouvons des mécanismes pour que chacun de son côté puisse trouver son pain. Il faut dire que nous avons vu un Président de l’Assemblée nationale disposé à écouter la jeunesse et à contribuer à la résolution de ses problèmes. (…). »

Parfait Vidécé Comahoué, Président du Réseau Africain des personnels des parlements (RAPP)

 

« Qu’il vous souvienne que le Président est élu brillamment à la tête de notre institution et en tant que Président du Réseau africain des personnes des parlements qui est un cadre de concertation de la maison, nous avons souhaité le rencontrer pour lui souhaiter de vive voix nos félicitations et lui formuler nos vœux pour la réussite de son mandat, voilà le but de notre rencontre. Le Réseau africain des personnels des parlements est un cadre de concertation apolitique professionnel qui a pour but de renforcer les capacités de notre institution et de promouvoir aussi le travail bien fait pour donner une bonne image de notre institution. Le Président est très heureux de nous recevoir et il nous a remerciés d’avoir fait la démarche et a promis travailler avec nous pour que la mission qui lui a été assignée soit accomplie. »

Arouko Faustin, porte-parole du collectif des jeunes cadres de la commune de Bantè

 

« Nous avons sollicité une audience auprès du Président de l’Assemblée nationale pour lui expliquer un peu la situation sociopolitique de la commune de Bantè. Comme vous le constatez, le Président de l’Assemblée nationale est le grand frère Nago de Pobè, d’Ifangni, de Savè et de  Bantè surtout. Nous comptons sur son dynamisme, sa capacité à nous aider dans certaines situations telles que la situation de Bantè où il faut quand même trouver des issues favorables pour sortir la jeunesse de cette mauvaise situation. Nous avons aussi profité de l’occasion pour aborder certaines questions essentielles avec le Président pour lui dire quand même que l’Assemblée nationale, les représentants du peuple ne doivent pas oublier la jeunesse de la commune de Bantè. Il faut aussi notifier que les actions de cette assemblée s’orientent beaucoup vers la jeunesse pour la motiver… »

 

Propos recueillis par Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite