Détenue par la police : La présidente de la Fneb, Godline Agbidinoukoun, suspendue !

2 146

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La présidente de la Fédération nationale des étudiants du Bénin (Fneb), Godline Agbidinoukoun a des ennuis. Détenue par la police pour une supposée affaire pendante devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), elle a été suspendue de ses fonctions par le Conseil central fédéral de la Fneb. Les affaires courantes de l’organisation estudiantine sont, selon la décision, gérées par le premier vice-président. Dans sa décision, le Conseil central fédéral évoque l’article 39 du règlement intérieur de l’institution qui stipule : «Tout membre du BEF, convaincu de malversation morale, détournement de courrier, de violence, de voie de fait sur les campus universitaires du Bénin, de trafic d’influence, de malversation financière est puni selon la gravité des faits ». Selon des informations rapportées par plusieurs médias locaux, la désormais ex-présidente de la Fneb serait la promotrice de la société Line Trading, société de placement d’argent, de trading et du crédit qui aurait  “connu des pertes lors des trading il y a quelques mois”. Des clients seraient donc en attente de remboursement de leurs fonds. Une plainte déposée à la justice, elle n’est plus alors libre de ses mouvements. Rappelons que depuis vendredi dernier, dans un communiqué, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) demandait aux victimes de Line Trading d’aller se faire recenser à l’ex  Brigade économique et financière. Un recensement qui devra prendre fin le 6 juin 2019.

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite