Après la publication officielle de la liste des Ecureuils : Michel Dussuyer justifie ses choix et rassure

522

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Michel Dussuyer était face aux journalistes et reporters sportifs, mercredi 29 mai 2019, à la salle de Conférence du ministère des Sports pour justifier ses choix. A l’occasion, il n’a pas manqué de rassurer le public sportif béninois.

 

Le sélectionneur des Ecureuils du Bénin a, durant plus d’une demi-heure d’horloge répondu aux différentes préoccupations des professionnels des médias à la suite de la liste publiée des Ecureuils du Bénin qui prendront part à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (Can) Egypte 2019. Des gardiens de but en passant par la défense et le milieu de terrain pour terminer par l’attaque et les réservistes, rien n’a été laissé au carreau. Pour le technicien français, le Bénin a la chance d’avoir deux bons gardiens. «Je laisse chacun apprécier. Mais, pour moi, nous avons deux bons gardiens», dira-t-il. Dans ses explications, il a laissé entendre que Junior Salomon est un joueur d’expérience qui joue régulièrement dans son club. «Il (Junior) connaît bien le groupe. De par son vécu et son expérience est mieux que les autres qui n’ont pas le même vécu. Mais, si je ne le prends pas, je prendrai qui ?», interroge-t-il tout en martelant que Nabil Yarou (défenseur axial des Buffles) n’est pas au-dessus des autres. «C’est mon avis», a-t-il dit avant d’ajouter que «Moïse Adilehou a ses qualités et ses défauts. Je le connais très bien. Il joue bien dans son club». En milieu de terrain, il a justifié l’absence de Yannick Aguemon par le fait qu’il y a la concurrence mais aussi qu’il a fini son championnat le 26 avril dernier et est en vacance depuis sans entraînement. «Avec l’équipe nationale aussi, il n’a pas encore de temps de jeu», avoue-t-il avant d’aborder l’attaque. «En attaque, tous les postes sont doublés et la concurrence est là. Personne ne va pour être d’office titulaire», a fait savoir Michel Dussuyer qui a laissé entendre que la phase finale de la Can est une question d’objectif. «L’objectif premier est de gagner un match pour se rapprocher du deuxième objectif qui est d’aller au prochain tour», a-t-il annoncé tout en rassurant qu’il va à la Can avec un projet de jeu qui rivalisera avec les autres équipes. «Nous avons une base solide», a conclu Michel Dussuyer.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite