Sécurité des espaces maritimes africains : La fondation Konrad Adenauer réunit les acteurs à Grand-Popo

649

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les mers et les océans occupent 71%  de la surface totale du globe terrestre et ne laissent qu’une portion congrue de 29% aux terres émergées. Et, s’il est vrai qu’ils offrent des opportunités inégalées, il n’en demeure pas moins que leur prépondérance sur le globe reste la source d’une série de maux qui gangrènent l’humanité. Entre autres, la piraterie, la criminalité, la pollution. C’est le tableau peint ce mardi 28 mai 2019, à l’ouverture du séminaire sur la coopération régionale et internationale sur la sécurité des espaces maritimes africains, l’Amiral Albert Badou, représentant   le contre-Amiral, Patrick Aho, Chef d’État major général des Forces armées béninoises (Fab). A l’hôtel Millénium Popo Beach à Grand-Popo hier, il a fait savoir que l’enjeu de ce fait est de taille et mérite que les acteurs s’y penchent puisque la sécurité sur la terre dépend en grande partie de la capacité des états à sécuriser l’espace.  Cette rencontre qui prend fin le 30 juin prochain,  s’inscrit dans le Programme pour le dialogue sur la sécurité en Afrique subsaharienne (Sipodi) de la fondation Konrad Adenauer. Et, aux dires de Oswald Padonou, son chargé de programme et représentant la fondation, elle a pour objectifs, la mise en relation des acteurs de la sécurité maritime du Golfe de Guinée,  de faire l’état des lieux de la coopération régionale et internationale sur la sécurité des espaces maritimes africains, notamment dans le Golfe de Guinée. Ceci, afin d’offrir  une plate forme d’échanges d’expériences, de pratiques et de normes en vue d’identifier les défis communs et les solutions permettant aux états de la région de faire face aux défis sécuritaires. Il s’agira aussi d’évaluer les mécanismes existants dans le secteur et proposer des solutions palliatives aux difficultés rencontrées. Des propositions pertinentes sont, selon ses propos, attendues au soir du séminaire afin d’améliorer les cadres de coopération existants dans le secteur de la sécurité maritime. Plusieurs thématiques y seront abordées : l’état des lieux de la mise en oeuvre de la stratégie nationale de sécurité et de sûreté maritime au Bénin ; la coopération bilatérale en matière de sécurité maritime dans le Golfe du Guinée ; la coopération multilatérale de sécurité  maritime dans les espaces Cedeao-Ceeac.

 

 Cyrience KOUGNANDE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite