Violences post-électorales : Les présumés meneurs devant le juge demain

482

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Arrêtés puis incarcérés au cours des manifestations post-électorales qui ont conduit à des pertes en vies humaines les 1er et 2 mai dernier, les présumés meneurs pourraient être situés sur leur sort ce mardi, 28 mai 2019. Présentées ce vendredi 03 mai 2019 au Procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou, les personnes interpellées, environ une trentaine, lors des manifestations de Cotonou ont été placées en détention provisoire pour attroupement non armé.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite