Ouverture du “Centre Panaf” à Cotonou : L’espace commercial 100% panafricaniste de Kemi Seba

1 921

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Kemi Seba, président de l’Organisation non gouvernementale (Ong), à caractère international “Urgences panafricanistes”, ouvre un espace commercial 100% panafricaniste au Bénin. Dénommé “Centre Panaf” et sis à l’Etoile rouge de Cotonou, ce premier centre commercial du genre en Afrique, est composé d’un supermarché, d’une boutique de mode, d’un restaurant et bientôt d’un bar; dont les produits sont exclusivement d’origine africaine. La cérémonie officielle d’inauguration dudit centre a eu lieu, dans la nuit du samedi 25 mai 2019.

 

- Advertisement -

Présent à l’événement, Kemi Seba était entouré de son staff, à l’instar  de plusieurs autres invités de marque venus le soutenir. Dans son adresse à la presse et ce, après une visite guidée de ce Centre commercial, l’homme a levé un coin de voile sur les tenants et aboutissants de sa germination. « L’idée de ce Centre nous est venue de l’organisation d’une journée internationale de valorisation de la production africaine. On a constaté que nos producteurs étaient extrêmement nombreux en Afrique et qu’ils étaient toujours mis de côté, au profit d’importations de multinationales occidentales qui viennent déposer leurs produits ici. Par contre, du logiciel idéologique de Thomas Sankara qui disait que la première des résistances passe par ce que nous produisons, j’avais fait le serment depuis deux ans que le moment venu, je réunirai mes fonds nécessaires pour qu’un espace commercial 100% panafricaniste puisse voir le jour. On est arrivé à terme, l’idée a germé aujourd’hui et ça a donné aujourd’hui de bons fruits… », a expliqué Kemi Seba. Pour lui, le panafricanisme n’est pas que de l’opposition, ce n’est pas que de la critique, mais à l’entendre, quand on s’oppose à quelque chose, il faut aussi proposer. Il n’a pas manqué d’inviter les béninois quel que soit l’âge, de venir visiter et toucher du doigt, les produits issus d’entreprises et sociétés africaines, dont rien ne manque à la qualité, selon son propos. Ami de Kemi Seba et aussi panafricaniste, le député nigérien Oumarou Adourahamane qui a foulé le sol  du Bénin pour la circonstance, a aussi exprimé toute sa joie de voir la concrétisation d’un tel projet de Kemi Seba. « Je suis fier de Kemi Seba et de ce qu’il a fait. Je suis en même temps jaloux déjà et je souhaite qu’il vienne ouvrir un tel centre chez nous aussi à Niamey », a-t-il laissé entendre.

 

 Janvier GBEDO (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite