Brevet d’études du premier cycle (Bepc 2019) : Les épreuves lancées à Aplahoué ce jour

1 238

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Enfin le jour J pour les candidats à l’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc 2019). Dès ce lundi, 27 mai 2019, les 205.733 candidats régulièrement inscrits affronteront les épreuves écrites dudit examen sur toute l’étendue du territoire national. Faut-il le préciser, le lancement officiel des épreuves du Bepc 2019 est prévu pour se dérouler au Collège d’enseignement général (Ceg 1) d’Aplahoué, dans le département du Couffo…

 

Répartis dans 287 centres de composition sur tout le territoire national, 205.733 candidats iront à l’assaut de ce diplôme d’entrée au second cycle de l’enseignement secondaire général. Et c’est le collège d’enseignement général 1 d’Aplahoué dans le département du Couffo qui accueille le lancement officiel de la phase écrite des épreuves du brevet d’étude du premier cycle (Bepc) session normale de mai 2019. Le ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo sera donc dans le collège pour procéder au lancement des épreuves. Notons, par ailleurs, que dans le département du Couffo, 9 199 candidats dont 5465 garçons et 3 734 filles régulièrement inscrits composent pour cet examen national. Rappelons qu’au total, 205.733 candidats répartis dans 287 centres de composition sur toute l’étendue du territoire national iront à l’assaut de ce diplôme. Au terme d’une année académique sans perturbation aucune, ces candidats peuvent donc se réjouir d’avoir les armes nécessaires pour affronter avec succès les différentes épreuves. Notons par ailleurs, que l’effectif des candidats cette année est en hausse par rapport à celui enregistré en 2018. Ils sont 205.733 candidats contre 186.352 candidats en 2018 soit une augmentation de 10,40%.

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite