Bénin/Crise post-électorale : Les forces de l’opposition demandent une messe en l’honneur des victimes

1 146

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les forces de l’opposition béninoise ont assisté hier jeudi 16 mai 2019, à une messe à l’église Bon Pasteur de Cotonou. Demandée par les dites forces, elle est célébrée en mémoire des victimes des événements malheureux du 28 avril et des 1er et 2 mai 2019.

C’est hier jeudi 16 mai 2019, jour de l’installation officielle des nouveaux députés élus à la faveur des élections législatives d’avril 2019, que les forces de l’opposition béninoise ont choisi pour participer à la célébration d’une messe en l’honneur des filles et fils du Bénin, tombés sous les balles de l’armée le 28 avril et les 1er et 2 Mai derniers, en défendant la démocratie. Cette messe demandée pour le repos des âmes de ces personnes, fait également office, selon les propos de certains leaders de l’opposition, d’une messe d’enterrement de la démocratie béninoise qui selon eux vient de mourir avec l’installation de l’Assemblée nationale « illégitime ».  Parmi les personnalités présentes à cette célébration eucharistique, figurent entre autres : l’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale, Eric, Houndété, l’ancien ministre de la défense et président du parti Restaurer l’espoir, Candide Azannaï, l’ancien conseiller spécial de Boni Yayi, Alexandre Hountondji….et plusieurs autres personnalités.

 

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite