Les Echos du Septentrion (15 Mars 2019)

535

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

NATITINGOU

1511 aspirants au métier de l’enseignement ont composé

1511 aspirants à l’enseignement primaire et secondaire pour le compte du département de l’Atacora,  ont pris part samedi dernier à Natitingou, au test de pré-qualification professionnelle organisé à leur endroit par l’Etat béninois.  Dans l’ensemble le test s’est bien déroulé, mais il est à signaler que certains candidats n’ont pas pu composer à cause de leurs cartes d’identités non valides.  Pour la maternelle et le primaire, les candidats ont composé en communication écrite et en mathématique et pour le secondaire en culture générale et en spécialité.

Pour le compte des enseignements maternel et primaire, sur 1049 dont 232 femmes inscrits, sur l’ensemble du département, 837 dont 182 femmes ont répondu présent au centre du CEG1 de Natitingou. Tandis qu’au niveau de l’enseignement secondaire, sur 722 inscrits, 674 aspirants étaient présents au CEG2 de Natitingou.

  • Une marche pour la paix au Bénin

Les populations de l’Atacora ont marché samedi dernier dans la commune de Nattitingou pour inviter le peuple béninois à cultiver des comportements de paix. Partie de l’esplanade de l’ex-CPR, les marcheurs, ont parcouru la grande artère de la ville, avant d’échouer à la préfecture de Natitingou. L’objectif de cette marche est d’inviter les populations béninoises à dire Oui à la paix et non à la violence pour un Bénin uni et prospère. Les marcheurs ont d’abord salué l’esprit de paix des populations de l’Atacora, qui ont refusé de s’associer aux actes d’incivisme pendant la période électorale, avant de condamner les actes de violence enregistrés dans certaines localités du pays pendant la période électorale. Les marcheurs ont pris l’engagement à œuvrer pour la paix et le dialogue pour que le peuple béninois puisse s’épanouir. Le préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah a salué cette initiative des populations de son département qui participe à la préservation de la paix, seul gage du développement.

  • Le préfet de l’Atacora rassure les populations par rapport à la menace terroriste

Le préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah, à travers, un communiqué rassure la population de son département sur le fait que la note de service diffusée par divers canaux, faisant état de la présence massive des individus armés dans la zone de Pama et de Kompienga, deux localités du Burkina-Faso, frontalières avec le Bénin relève d’une fausse alerte et ne devrait en aucun cas ébranler la quiétude des personnes vivant ou ayant un centre d’intérêt dans lesdites zones.

Le préfet de l’Atacora a invité la population de l’Atacora et particulièrement celle résidant dans les zones frontalières avec le Burkina-Faso à la sérénité.

Le préfet n’a pas manqué d’inviter les personnes ayant des informations liées à la sécurité des personnes et des biens à se rapprocher du commissariat le plus proche ou d’appeler les services de la police républicaine sur le numéro vert 166, pour la prise des mesures adéquates pour une riposte appropriée.

KANDI

Un meeting à Kandi pour condamner les violences post-électorales

 

Les populations du département de l’Alibori, avec l’appui des autorités politico-administratives ont organisé, dimanche dernier un meeting dans la commune. L’objectif de ce meeting qui s’est tenu sur l’esplanade de la mairie de Kandi est, de condamner les actes de vandalismes et de violences post-électorales, enregistrés à Kandi et demander au gouvernement de poursuivre les instigateurs, auteurs et complices.

Pour le maire de Kandi, Alidou Démonlé Moko, les populations de Kandi, condamnent les violences post-électorales et exhortent le gouvernement à tout mettre en œuvre pour rechercher et punir les auteurs de ces actes de vandalisme.

Le préfet Moussa Mohamadou, a reprécisé les mesures sécuritaires prises par le gouvernement. ”Dans l’Alibori nous n’allons pas accepter de ralentir l’élan de développement engagé par le chef de l’État Patrice Talon, par des actes de sabotage”. C’est pourquoi, il a condamné les actes perpétrés dans la nuit du 02 Mai dernier qui ont consisté à mettre à feu l’usine de SODECO 2.

Ce meeting a connu la présence du ministre des transports Alassane SEYDOU, du député Nassirou Arifari Bako et des 06 maires du département de l’Alibori.

PARAKOU

Kakpo Mahougnon a donné le top du CAP 2019

 

Le ministre Kakpo Mahougnon a procédé lundi dernier au lancement des épreuves au plan national du CAP 2019 dans la cité des Koburus. Il était entouré pour la circonstance de Charles Toko, maire de la municipalité de Parakou et de Djibril Mama Cissé, préfet du département du Borgou. 235 candidats ont planché pour le certificat d’aptitude professionnelle au centre Don Bosco, centre retenu pour la composition des épreuves. Le maire et le préfet se sont réjouis du choix porté sur la ville de Parakou et le département du Borgou pour abriter le lancement de cet examen dont l’importance n’est plus à démontrer. Ils n’ont pas manqué de témoigner leur gratitude au ministre Kakpo Mahougnon. Il est à signaler que 4969 candidats dont 4210 garçons et 759 filles répartis dans 17 filières ont composé dans 15 centres pour le compte de cet examen de façon globale. Kakpo Mahougnon a exhorté les candidats à mettre en pratique les enseignements reçus pour se tirer d’affaire.

BEMBEREKE

La Fondation Regard d’amour outille 60 pairs éducateurs

60 pairs éducateurs ont été formés par la Fondation Regard d’amour dans la commune de Bembèrèkè sur la santé sexuelle et de reproduction en milieu scolaire. Cette formation s’est tenue les 10 et 11 mai 2019 et a pris en compte les pairs éducateurs des élèves des CEG 1 de Bembèrèkè, de Guéré et de N’Dali. Ils ont été outillés sur l’animation des séances d’informations, de communications à l’endroit des adolescents et des jeunes. C’est une formation qui s’inscrit dans le cadre du projet éducation des jeunes sur la santé sexuelle et de reproduction en milieu scolaire, initié par la Fondation Regard d’amour en partenariat avec le ministère de la santé du Bénin.

Réalisation : Albérique HOUNDJO

 (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite