Affaire braquage de la Boa Aïdjèdo : Hyppolite Bocovo acquitté au bénéfice du doute

898

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le tribunal de 1ère instance de Cotonou a acquitté, au bénéfice de doute, ce mardi dans la salle G dudit tribunal, Hyppolite Bocovo de nationalité béninoise, âgé de 40 ans, ancien militaire radié, accusé de complicité de vol à main armée survenue à Cotonou le 14 mars 2014, 8ème dossier inscrit au rôle provisoire de la première session du tribunal de 1ère instance de Cotonou statuant en matière criminelle de l’année 2019.

 

Les faits remontent à la matinée du 14 mars 2014, où, Achille Bocovo, s’est introduit à l’agence BOA de Aïdjèdo à Cotonou, armée d’un pistolet de fabrication artisanale, obtenu avec l’aide de son neveu Hyppolite Bocovo. A l’entrée de la banque, il a tiré un coup de feu sur le vigile qui gardait l’accès en le blessant au bras. Après s’être introduit dans la banque et mis au respect tout le personnel, il a réussi à se faire remettre la somme de 19.639.583 FCFA. A la sortie de la banque, il a immobilisé un véhicule de marque MAZDA, dont il a extrait le conducteur, abord duquel il a pris fuite avec son butin. Poursuivi par la police, il a abandonné le véhicule et a entrepris des tirs de coups de feu. La riposte de la police a été immédiate. C’est ainsi qu’il a été atteint mortellement d’une balle. Les recherches aux fins de découvrir l’origine de l’arme utilisée par Achille Bocovo ont permis d’interpeller Hyppolite Bocovo. Il a reconnu avoir conduit son oncle Achille Bocovo successivement à Sèhouè et à Klouékanmey pour l’achat de deux (02) pistolets et de munitions.

Aujourd’hui à la barre, Hyppolite Bocovo a reconnu s’être rendu à Sèhouè pour acheter un pistolet artisanal mais est resté constant à soutenir qu’il ne savait pas que son oncle voulait s’en procurer pour opérer et ce, au cours de l’instruction sous les interrogations du président Eric Ahéhéhinnou, du ministère public, représenté par monsieur Rodrigue Ago, de l’avocat de la partie civile assuré par maître Simplice Dato et enfin du conseil de l’accusé maître Julien Akplogan.

Il ressort du témoignage des agents de l’agence de Aïdjèdo de Cotonou que ladite agence de BOA a été effectivement braquée et que cela a occasionné des préjudices corporels et moraux. La somme de 19.639.583 FCFA volé n’a pas pu être emportée définitivement, elle a été interceptée retournée à ladite banque grâce à la promptitude de la police, ont précisé les témoins.

Au cours des débats, la partie civile a signifié au ministère public la nécessité de réparer lesdites préjudices à la somme de trois millions (3.0000000) FCFA.

- Advertisement -

Prenant ses réquisitions, le ministère public a déclaré que l’accusé sera retenu dans les liens de l’accusation de complicité de vols à mains armées si et seulement si, le constat du délit et l’intention de commettre l’infraction sont réunis. Point de doute, les éléments constitutifs de l’infraction de vols à mains armées sont constitués, a laissé entendre le ministère publique. Il a demandé au TPI de le déclarer coupable de l’infraction et de le condamner à (10) ans de réclusion criminelle et de le condamner aussi à payer la somme de trois (03) millions de francs CFA pour réparation de toutes les préjudices corporels, moraux et autres dommages causés.

L’avocat de l’accusé, Julien Akplogan a, pour sa part, dit que la constitution de l’élément intentionnel fait clairement défaut à ce dossier. Il a demandé que Hyppolite Bocovo soit acquitté purement. Mais au cas où un doute planerait sur sa culpabilité, alors qu’il soit acquitté au bénéfice du doute.

L’accusé prononçant son dernier mot, a demandé la clémence de la cours du TPI tout en déclarant qu’il ne recommencera plus, compte tenu des leçons qu’il a tiré de sa vie carcérale de trois (03) ans.

La cour du TPI délibérant a déclaré Hyppolite Bocovo non coupable de l’infraction de complicité de vol à mains armées mis à sa charge et l’a acquitté au bénéfice du doute tout en ordonnant sa libération immédiate si aucune autre charge ne pèse sur lui.

 

apb.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite