Issue des législatives d’avril 2019 : L’Udbn appelle à des consultations franches entre acteurs

406

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La présidente de l’Union pour le développement d’un Bénin nouveau (Udbn), Claudine Prudencio s’est prononcée sur les élections législatives du 28 avril dernier. Dans un communiqué, la présidente de l’Udbn déplore l’engouement limité des électeurs pour le scrutin, mais également les incidents violents enregistrés. A l’en croire, ces actes de dégradation posés par certains Béninois et qui ne sont pas  de nature à participer au développement tant souhaité par tous, pourraient témoigner de la volonté et de l’engagement du peuple béninois, à conduire la classe politique à un dialogue franc et sincère, pour une représentativité de l’ensemble des Béninois à la 8e législature. Pour la présidente, quelle que soit l’issue des présentes consultations électorales, l’Udbn pense qu’aucun développement n’est possible sans un minimum de consensus et n’a cessé de réclamer des sacrifices pour des élections inclusives comme meilleure option pour sortir de la crise et garantir la paix aux populations. « Notre peuple est inquiet et les acteurs politiques doivent trouver la force de discuter sincèrement pour une sortie de crise honorable », a laissé entendre Claudine Prudencio.   Elle appelle à des consultations franches entre les forces vives de la nation pour convenir avant le 15 mai 2019 d’une solution qui garantisse la paix et renforce la démocratie. Et comme ce fut  le cas tout au long du processus électoral, l’Udbn appelle à l’engagement du Président de la République, déterminant pour le succès d’une pareille initiative.

Lire le communiqué

COMMUNIQUE DU PARTI UDBN

Les citoyens béninois étaient conviés à choisir leurs représentants au parlement ce dimanche 28 avril 2019. Le processus ayant conduit auxdites élections, a été jalonné de suspicions entre les acteurs politiques, mettant ainsi en échec le consensus souhaité et voulu par l’ensemble des béninois pour la tenue d’une élection inclusive.

En attendant la publication des grandes tendances et des résultats officiels,  l’UDBN fait le constat amer de l’engouement limité des électeurs. Les élections se sont tenues par endroit dans la paix et par ailleurs, elles ont connu des incidents violents et regrettables enregistrés dans certaines circonscriptions électorales. Les actes de dégradations posés par certains compatriotes ne sont point de nature à participer au développement tant souhaité par tous. Toutefois, ces actes pourraient témoigner de la volonté et de l’engagement de notre peuple à conduire la classe politique béninoise à un dialogue franc et sincère pour une meilleure représentativité de l’ensemble des béninois à la 8ème législature. Il n’est plus possible d’ignorer les inquiétudes exprimées parfois maladroitement. Le parti UDBN n’a cessé de réclamer des sacrifices pour des élections inclusives comme meilleure option pour sortir de la crise et garantir la paix chère à nos populations. Quel que soit l’issue des présentes consultations électorales, l’UDBN pense qu’aucun développement n’est possible sans un minimum de consensus. Notre peuple est inquiet et les acteurs politiques doivent trouver la force de discuter sincèrement pour une sortie de crise honorable. C’est maintenant qu’il nous faut envoyer ce signal fort pour éviter un pourrissement qui ne profite à personne. La réalisation des ambitieux projets du PAG passe aussi par un environnement apaisé. Il n’y a pas de perdant! Seul le peuple souverain est vainqueur. La démocratie béninoise peut encore étonner le monde.  Les lois ne sont bonnes que dans la mesure où elles consolident la paix et servent l’intérêt général. L’UDBN appelle à des consultations franches entre les forces vives de la nation pour convenir avant le 15 mai 2019 d’une solution qui garantisse la paix et renforce notre démocratie ! Comme tout au long du processus électoral, l’engagement du Président de la République sera déterminant pour le succès d’une pareille initiative. L’UDBN encourage le Chef de l’État dans sa dynamique inlassable de poursuivre la recherche effrénée du consensus au sein des acteurs politiques et félicite les leaders religieux, les organisations de la société civile ainsi que la communauté Internationale et les exhorte à maintenir leurs efforts pour un dénouement heureux.

Vive la démocratie béninoise,                         

Vive l’UDBN!

Vive le Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite