Probable prochaine législature monocolore : Abraham Zinzindohoué confirme le retour du Parti unique

775

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Actuellement au Bénin, seuls les deux partis politiques de la mouvance présidentielle à savoir le Bloc républicain (Br) et l’Union progressiste (Up), bénéficient de tous les privilèges résultant des lois et du pouvoir. Tellement ils sont en vue et auréolés qu’ils sont les seuls à être en lice pour les élections législatives prochaines, au grand dam de l’opposition. Et cela ne gêne aucunement les ténors qui composent et dirigent ces deux formations politiques. Pas plus qu’Abraham Zinzindohoué du bureau politique de l’Up qui au détour d’un entretien hier, mercredi 24 avril 2019, sur Frisson radio de Cotonou, n’a pas hésité à comparer la plénitude des deux blocs, à ce qui s’observait sous le Parti de la révolution populaire du Bénin (Prpb). En effet, dans son intervention, le candidat tête de liste aux joutes électorales du 28 avril prochain dans la 16ème circonscription électorale après avoir montré et démontré son désintérêt total à

- Advertisement -

l’absence certaine de l’opposition à la prochaine mandature au parlement, a subtilement martelé que la mouvance jouera le rôle qui est le sien et en même temps celui de l’opposition. Mieux, Abraham Zinzindohoué explique que cette réalité a déjà été vécue sous le Prpb, au moment où le Bénin ne connaissait que le parti unique. En clair, le juriste ce faisant, compare et met implicitement ces deux partis politiques dans la peau du parti unique d’alors et ce, sans résignation. Si les traits caractéristiques du bouleversement énigmatique  du système politique béninois rappellent à Abraham Zinzindohoué ceux du Prpb pendant la dictature, ne confirme-t-il pas que le Bénin bascule déjà vers un système politique inique ? Tout porte à croire. Toujours est qu’il vient par le truchement de cette déclaration, abonder dans le même sens que Maitre Robert Dossou qui avait déjà à l’instar de plusieurs personnalités du pays, évoqué le retour en douce de la dictature et du parti unique, si jamais les choses restent en l’état.

 

Janvier GBEDO (Stag)  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite