Fédération béninoise de tennis : Quand les compétitions de jeunes deviennent une priorité

248

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Fidèle à sa feuille de route, la Fédération béninoise de tennis (Fbt)  fait de la participation des joueurs, toutes catégories confondues aux tournois sur le continent, une priorité. Et sur ce, le Bénin ne rate plus aucun rendez-vous sous régional, régional voire continental.

 

C’est dans cette logique qu’en dépit des nombreuses sorties effectuées cette année, quatre joueurs séjournent depuis mardi 16 avril dernier, au championnat d’Afrique de tennis des 14 ans et moins. Il s’agit de Gilian Nahum, Gloriana Nahum, Rodia Noudogbessi et Eléaza Honfoga sous la houlette du coach Joseph Vigan. Une expérience de plus pour ces jeunes joueurs qui constituent d’ores et déjà, la relève de qualité du tennis béninois.

Grappiller des points  pour améliorer leur classement…

Déjà en Afrique du Sud, les jeunes béninois vont participer du 19 au 22 avril prochain, à un tournoi d’échauffement avant le championnat (programmé du 24 au 28 avril 2019). L’objectif pour eux est de grappiller des points aux fins d’améliorer leur positionnement dans le classement africain de la catégorie mais aussi, de prendre une option sur la qualification au second championnat d’Afrique de tennis des 14 ans et moins qui aura lieu en septembre prochain.

Une autre compétition pour élargir la base de la pyramide…

Pendant que certains tennismen sont en terres étrangères pour défendre les couleurs nationales, la Fbf avec à sa tête, son président Jean-Claude Talon, n’est pas restée muette au plan national. Au contraire, à travers la 21e édition du Tournoi de l’Espoir de tennis, plusieurs jeunes seront en compétition sur les courts de tennis des quatre coins du Bénin. Aux dires de Bernardin Codjo, secrétaire général de la Fbt, l’objectif visé à travers l’instauration et l’organisation régulière du tournoi est de donner l’occasion aux joueurs d’être constamment en compétition, en dehors des tournois statutaires pour mieux s’illustrer lors des compétitions de la Confédération africaine de tennis. Sont attendus à ce tournoi, les 12, 18 ans et moins filles et garçons. A en croire Apollinaire Golou, membre assurant la Communication de la Fbt, le tournoi de l’Espoir est un chef-d’œuvre à travers lequel le président Jean-Claude Talon et son comité exécutif pensent élargir la base de la pyramide aux fins de donner une chance aux talents dont regorge le Bénin dans ses départements de s’éclore. Notons que le tournoi de l’Espoir qui fait partie intégrante de la feuille de route de la Fbt a démarré hier, jeudi 18 avril 2019, simultanément dans plusieurs villes du Bénin telles que Cotonou, Natitingou, Parakou, Abomey, Porto-Novo, Lokossa etc.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite