Communiqué du parti Arc-en-ciel : L’aveu de tricherie du Prd

2 757

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Très attendu, le Parti du renouveau démocratique (Prd)  a fini par prendre position contre son élimination du processus électoral. « Sans le Prd, pas d’élections », ainsi se résume le communiqué rendu public mardi dernier par le Prd. Mais il y a une autre vérité reconnue implicitement par le parti de Me Adrien Houngbédji. Contrairement aux reproches faites à la Céna au lendemain du rejet de sa liste, le Prd reconnait dans son communiqué que tout a été mis en œuvre pour que le Céna en arrive là. « Il y a déjà quelques mois le bruit circulait dans les cercles du pouvoir que le Prd n’ira pas aux élections au grand étonnement des dirigeants et des militants du parti. Les méthodes auxquelles ont recouru les partisans du régime ont consisté à infiltrer le comité chargé de constituer les dossiers de candidature. Un des nôtres a été commis à cette basse besogne en introduisant dans les dossiers du parti des pièces suspectées d’irrégularités ainsi que des doublons et ce avec la complicité active des dirigeants d’un parti fantoche créé par le régime. Grâce à ce stratagème, ils ont fait invalider la liste du Prd par la Céna… », peut-on lire dans ledit communiqué. Par ces lignes, le Prd reconnait qu’il y a effectivement des irrégularités dans son dossier, et que, de ce fait, la Céna ne pouvait que le rejeter. Même si le Prd pointe du doigt le régime de la rupture qui, selon lui, aurait orchestré toute cette manœuvre, au moins il lave la Céna de tout soupçon. Implicitement, les Tchoco-tchoco reconnaissent que la Céna n’avait d’autre choix que d’invalider leur liste, étant donné qu’il comporte des irrégularités et des doublons.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite