Championnats d’Afrique des cadets, juniors et U21 : Ziadath Akadiri éliminée en quart de finale chez les juniors

134

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Du 7 au 14 avril 2019 a eu lieu à Accra au Ghana, les Championnats d’Afrique cadets, juniors et U21 de tennis de table, aussi bien en équipe qu’en individuel. Au terme de la compétition, le Bénin, grâce à la jeune fille Ziadath Akadiri, a terminé dans le top 8, signant ainsi le meilleur résultat de la délégation béninoise. Un rendez-vous continental qui a réuni près de 21 pays. Le Bénin a été honoré par trois pongistes dont un garçon et deux filles.

 

Représenté par Mouyassir Gafarou (athlète champion en titre du Bénin des U21), Ziadath Akadiri (athlète championne en titre U21) et Chancia Lima (athlète, Vice-championne U21) lors des derniers championnats d’Afrique des nations cadets, juniors et U21 de tennis de table, le Bénin n’a pas été ridicule à Accra. Loin de là, il a prouvé qu’il a de la valeur en tennis de table. Si dans cette compétition africaine Chancia Lima a été, à chaque fois éliminée au premier tour dans la catégorie junior par 4 sets à 0 (11-05 ; 12-10 ; 11-02 ; 11-09) face à Baidoo Augustina du Ghana puis dans la catégorie des U21 par 4 sets à 0 (11-03 ; 11-09 ; 11-05 ; 11-06) devant Kalam Musfiquh (Afrique du Sud), tel n’est pas le cas des autres pongistes béninois. Gafarou Mouyassi, lors du match 3 du round 64 a écarté Mabela Louisan Verdier du Congo par 4 sets à 1 (06-11 ; 11-06 ; 08-11 ; 09-11 ; 08-11) avant de se faire éliminer par Peters Cade de l’Afrique du Sud (4 sets à 1) lors du round 32 (09-11 ; 11-09 ; 06-11 ; 06-11 ; 05-11). Dans cette même catégorie des U21, Ziadath Akadiri (surclassée) n’a pas brillé, battue lors du round 32 par l’Angolaise Ruth Tavares par 4 sets à 1 (11-08 ; 11-08 ; 12-10 ; 07-11 ; 11-04). Mais elle aura laissé ses empreintes dans la catégorie junior. La championne du Bénin a d’abord battu en 32e de finale, l’Algérienne Merzoug Cheima par 4 sets à 0 (11-13 ; 08-11 ; 07-11 ; 08-11) puis en 16e de finale la Sud-africaine Edwards Lailaa (4 sets à 3) dans une rencontre bien animée et à rebondissement (11-04 ; 10-12 ; 11-07 ; 12-10 ; 09-11 ; 07-11 ; 11-09). Malheureusement, la jeune béninoise (épuisée) a été éliminée en quart de finale par l’Egyptienne Sameh Shahd par 4 sets à 1 (11-05; 08-11; 07-11; 04-11; 03-11).

Une expérience à pérenniser pour ces jeunes…

Pour Ferdinand Sounou, président de la Fédération béninoise de tennis de table (Fbtt), l’objectif est de permettre aux jeunes champions béninois de confronter leur niveau à celui de la sous-région ouest africaine d’une part et aux autres pongistes de l’Afrique d’autre part. «C’est également permettre à nos champions d’avoir un classement africain», a-t-il ajouté. Pour le président de la Fbtt, cette participation est une occasion pour ces jeunes béninois de découvrir un plus par rapport à leur jeu actuel. «Car, toute participation est un gain en matière technique, tactique et stratégique », a conclu Ferdinand Sounou. Il urge donc de pérenniser ces genres de participations afin de permettre aux jeunes pongistes de gagner en expérience.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite