Contrôle citoyen de l’action publique : Social Watch Bénin évalue ses activités réalisées en 2018

73

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La journée du vendredi 12 avril 2019, les membres du réseau d’Ongs, Social Watch Bénin étaient en assemblée générale ordinaire au Chant d’oiseaux à Cotonou. Cette rencontre statutaire annuelle s’est déroulée autour du thème ” Rôle des Osc dans le renforcement de la démocratie et de l’État de droit”.

Des 72 Organisations non gouvernementales (Ongs) constituant le réseau Social Watch Bénin, plus d’une cinquantaine venues des différents départements du pays ont répondu présent cette Ag au titre de l’année 2018, la première de son second organe politique en exercice. Le quorum étant largement atteint, les travaux ont été donc lancés. ” Chers membres de Social Watch Bénin, ce rendez-vous est pour  nous l’occasion de faire le point de toutes les activités que nous avons menées au cours de l’année écoulée, d’analyser les progrès réalisés, les croiser avec les moyens mobilisés, de partager aussi les écueils afin de formuler des recommandations pouvant nous permettre de fidéliser nos  Ptf et aussi de mobiliser davantage de ressources “, a annoncé Blanche Sonon, présidente du Conseil d’administration de Social Watch Bénin, plantant le décor. Parlant d’activités, Social Watch en a réalisées beaucoup. ” D’avance, nous vous rassurons que l’année 2018, la troisième de mise en œuvre de notre Plan stratégique quinquennal 2016-2020 a été pour nous très laborieuse. En effet, plusieurs activités ont été réalisées, conformément à nos grands domaines d’intervention et les objectifs définis au titre de l’année écoulée, ont été atteints voire vraiment davantage ”, s’est réjouie la présidente du Conseil d’administration de Social Watch Bénin. À en croire ses propos, ces résultats ne sauraient être atteints sans le dévouement des membres ” qui ont œuvré bénévolement ” et le soutien des partenaires techniques et financiers. C’est pourquoi, elle a tenu à les remercier tous, surtout la Coopération Suisse, l’Ambassade des Pays-Bas, Osiwa, l’Unicef, Transparency international. L’assemblée générale s’étant tenue dans un contexte de crise préélectorale caractérisée par l’exclusion des partis politiques de l’opposition de la course pour les législatives,  Blanche Sonon, n’a pas manqué d’en parler dans son discours d’ouverture des travaux: ” (…) notre Ag annuelle s’ouvre dans un contexte sociopolitique inédit, particulièrement marqué par la menace de la paix et le grand défi de sauvegarder les acquis de la démocratie. C’est la raison pour laquelle cette Assemblée générale ordinaire est placée sous le thème : Rôle des organisations de la Société civile dans le renforcement de la démocratie et de l’État de droit, afin de mieux nous outiller pour jouer de façon responsable notre partition de veille citoyenne, précisément dans le processus du dénouement heureux de la crise politique actuelle qui menace dangereusement la démocratie béninoise très convoitée ”. Dans cette veine, à l’issue des travaux, Social Watch a pris la résolution de se retirer de la Plateforme nationale des Osc dont elle ne partage pas la position quant à la situation sociopolitique.  Entre temps, les participants à l’Ag ont eu droit à une communication  sur le même thème, animée par Dr Simon Narcisse Tomety, Institutionnaliste de réformes publiques.

Créée en 2005, Social Watch Bénin a pour mission de faire le suivi des politiques de développement (Omd/Odd) par le contrôle citoyen de l’action publique. ” D’ici à l’horizon 2020, être un réseau de contrôle citoyen de l’action publique affermir, aux plan local, national, régional et international à travers la surveillance des politiques de développement économique, social et le suivi participatif des Odd”. Telle est la vision du réseau dans son Plan stratégique 2016-2020.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite