Clôture du colloque international initié par le Dsa/Uac : Honorat Aguessy et dix autres anciens dignement honorés

110

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le colloque international en hommage au Professeur Honorat Aguessy  et aux anciens a  connu son épilogue, vendredi 12 avril 2019, à l’Université  d’Abomey-Calavi  (Uac), dans l’amphi Idriss Deby Itno.  Commencé deux jours avant,  ce dernier acte dudit colloque aura permis au principal et autres  honorés, de recevoir les honneurs dignes de leurs rangs, de la part du Département de sociologie-anthropologie (Dsa) de l’Uac et d’autres personnalités. 

Initié par le Département de sociologie-anthropologie (Dsa) de  la Faculté des sciences humaines et sociales (Fashs) de l’Uac, ce colloque international  a enrôlé 140 communications.  Venus de partout, des chercheurs  et universitaires  ont durant ces trois jours, réfléchi sur  comment la sociologie doit être au cœur du développement.  Pour la journée de clôture de cette rencontre internationale, l’objectif premier n’a été occulté.  Autrement dit, le Professeur Honorat Aguessy et  dix autres anciens enseignants du Dsa ont bel et bien été auréolés.  Et pour la circonstance, un parterre de personnalités entre autres : le Ministre des affaires étrangères et de la coopération  parrain de l’événement,  l’ancien président de la république Nicéphore Dieudonné Soglo,  Monseigneur  Barthélemy  Adoukonou…, y étaient.  Dans sa prise de parole, le patron de la diplomatie béninoise, Aurélien Agbenonci a remercié les  organisateurs pour l’initiative. « Nous sommes trop habitués à ne célébrer  que les morts au Bénin. Mais lorsqu’on décide de célébrer les vivants, je pense qu’il a quelque chose qui est en train d’être changée dans nos habitudes. La personnalité du Professeur Honorat Aguessy m’a poussé à être là. C’est un grand homme que les jeunes doivent prendre comme modèle », a déclaré le ministre.  Plusieurs autres témoignages se sont suivis toujours dans le même sens, avant que le principal honoré ne dise quelques mots.  En effet,  pour le Professeur Honorat Aguessy, cette cérémonie est une première.  « C’est du jamais vu. Alors toutes mes considérations aux organisateurs. Je voudrais que cette manifestation s’éradique  partout car, elle ne peut que célébrer les vertus de l’Afrique… », a affirmé le père de la sociologie béninoise.  Cherchant à retracer le parcours des onze célébrés, un documentaire a été projeté aux invités, qui ont aussi eu droit à l’instant de remise de cadeaux et de tableaux d’honneur, à ces honorés.  Aussi, le livre Bodjrènou écrit par un des honorés à titre posthume, a été lancé, toujours en son hommage.

 

Janvier GBEDO (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite