A l’occasion de la semaine de l’énergie: Des professionnels des médias outillés sur le fonctionnement du système énergétique

73

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La semaine de l’énergie se poursuit. Initiée depuis quelques jours par le ministère de l’énergie, elle a, mercredi 10 avril 2019, permis aux professionnels des médias d’enrichir leur background, sur des notions pouvant les aider à traiter et mieux appréhender les questions relatives au secteur énergétique. C’était au cours d’une causerie débat, animée à la salle de conférence dudit ministère.

«Fonctionnement d’un système électrique : vocabulaire et indicateurs de performance ». Autour de ce thème, les journalistes présents ont eu droit à plusieurs séquences d’explications sur le fonctionnement du système électrique et ce, de part et d’autres des responsables des structures étatiques, intervenant dans le domaine de l’énergie au Bénin. Au cours de cet atelier de formation, le Ministre Jean-Claude Houssou de l’énergie présent à la séance, a été le premier à prendre la parole. Dans son intervention, il a estimé que vu la sensibilité et la complexité du domaine de l’énergie, qu’il est nécessaire pour lui de profiter de cette semaine de l’énergie, pour initier cette rencontre d’échanges interactifs. « Je voudrais vous rappeler que l’énergie est particulièrement électrique et son rôle est qu’elle est le socle de tout développement socio-économique, quel que soit l’endroit du monde ou du globe où l’on se trouve. L’énergie apparait donc aujourd’hui comme une activité sociale et commerciale faisant ainsi appel à un produit, à des clients et à un marché. Ces trois éléments sont indispensables et ne peuvent donc pas être dissociables puisqu’ils résultent de contraintes de toute sorte. Ainsi, l’énergie devient un monde à découvrir et à comprendre et il est important que vous acteurs des médias, compreniez de quoi elle retourne, afin d’être nos portes voix auprès des consommateurs et paisibles populations », a déclaré le Ministre, dans sa première prise de parole. A sa suite, les responsables de plusieurs structures sous-tutelle du ministère de l’énergie et intervenant dans le secteur énergétique au Bénin à savoir : l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maitrise d’énergie (Aberme), l’Agence de contrôle des installations électriques intérieures (Controlec) et la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), ont présenté ces structures, leurs rôles dans la chaine et les lexiques appropriés dans leurs domaines respectifs. A l’aune des échanges et questions des journalistes à l’endroit de ces responsables, plusieurs coins d’ombre ont été levés. Surtout dans le domaine de distribution de l’énergie électrique où Raymond Okpeitcha, Directeur commercial et de la clientèle (Dcc) de la Sbee a été amené à s’expliquer sur les écueils auxquels fait face la société, dans la qualité de service. Il a pour répondre, expliqué à l’assistance que les mégawatts dont disposait le Bénin étaient juste apparents et que c’est depuis un moment que des efforts ont été faits pour, à l’entendre, s’approcher un peu des 40 mégawatts qui n’étaient, il y a 4 ans, que de façade. En guise de synthèse, le Ministre de l’énergie a, à nouveau, pris la parole et est revenu sur les nombreux efforts qui selon lui, se font pour que d’ici peu, le Bénin ait son indépendance énergique. Il a par ailleurs, à l’instar de Maria-Gléta, annoncé la disponibilité d’ici peu, d’une grande centrale solaire gage, selon lui, d’un vrai ouf de soulagement. Il a pour finir souhaité que ce creuset d’échanges soit désormais périodique et il y veillera, a-t-il fait savoir.

Janvier GBEDO (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite