Enregistrement de bon de commande: Ça traîne aux Domaines

377

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Au service des Domaines, des bons de commandes qui devraient être enregistrés dans un délai de 72h traînent depuis trois semaines. De quoi s’agit-il ?
Quand des bons sont envoyés pour enregistrement au service des domaines, 72h après, ils sont libérés pour permettre à l’entreprise prestataire d’adresser une facture à son client afin d’être remboursée. Telle est la norme. Mais depuis quelques jours, les dossiers ne sont plus traités avec célérité. La preuve, le 21 mars 2019, une entreprise de la place a déposé au service des Domaines des dossiers pour enregistrement de bons. Mais jusqu’à ce jour, jeudi 11 avril 2019, soit trois semaines après, les bons ne sont toujours pas enregistrés, pour quel motif, on ne sait. Les allers-retours sont restés infructueux. Cette entreprise ne doit certainement pas être la seule dans le cas. Voilà comment l’administration fonctionne.
Autrefois décriée sous les régimes précédents, la lenteur administrative refait surface aux services des impôts. Une situation qui commence par créer des préjudices aux sociétés qui se voient ainsi bloquées, parce qu’incapables de déposer à temps les factures aux clients. Quand on sait que c’est la même structure qui met la pression aux sociétés pour qu’elles soient à jour vis-vis du fisc, cela pose un problème. Comment payer ses impôts, si aux Domaines les gens ne font pas le travail qui est le leur afin de permettre aux sociétés d’avoir de la liquidité ? Ce n’est pas normal. Diligence doit être faite pour éviter que les dossiers ne s’entassent indéfiniment au service des Domaines. Le Directeur général des impôts et des domaines Nicolas Yenoussi est interpellé.

- Advertisement -

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite