5ème Enquête démographique et de la santé (EDS V): 54% des béninois n’ont pas de toilettes

1 183

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(55% des femmes ne sont pas instruites au Bénin)

Réalisée par l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae) avec l’appui de plusieurs partenaires techniques et financiers, la cinquième Enquête démographique et de santé au Bénin (EDSB 5) a livré ses résultats définitifs. De ladite enquête réalisée sur le terrain de novembre 2017 à février 2018, il ressort des caractéristiques des ménages au Bénin, qu’un quart des ménages sont gérés par des femmes mais 54% des populations béninois ne disposent pas de toilettes. Toute chose qui pose un problème de santé publique avec une menace pour l’environnement…

La présente enquête qui s’est intéressée à la composition des ménages révèle qu’un ménage au Bénin compte en moyenne 5,2 personnes et un quart des ménages sont dirigés par une femme. Près de la moitié (48 %) de la population des ménages est composée d’enfants de moins de 15 ans. Plus important, des efforts colossaux ont été consentis ces dernières années par les gouvernants pour favoriser l’accès des populations à l’eau. Ainsi, la cinquième enquête démographique et de santé constate que plus de 7 ménages au Bénin sur 10 s’approvisionnent en eau de boisson auprès d’une source améliorée. “Cette proportion est plus élevée en milieu urbain (78 %) qu’en milieu rural (66 %)“, précise le rapport de synthèse. Le taux de desserte en eau potable est donc de 71% au Bénin. Quant aux réalités du sous-secteur hygiène et assainissement de base, il faut reconnaître simplement que le tableau reste sombre. La majorité des populations béninoises soit 54% ne disposent toujours pas de toilettes. “Globalement, 13 % des ménages utilisent les installations sanitaires améliorées, 21 % utilisent les toilettes partagées, 12 % utilisent les toilettes non améliorées, tandis que la majorité (54 %) n’a pas de toilettes. Plus d’un tiers des ménages (36 %) disposent d’électricité. Le pourcentage de ménages urbains disposant d’électricité est près de trois fois plus élevé qu’en milieu rural (56 % contre 19 %)“, peut-on également lire dans le rapport de synthèse. Quant aux biens possédés par les ménages, l’Eds 5 révèle que seulement 29% des ménages disposent d’une télévision et 54% disposent d’une radio tandis que huit (08) ménages sur 10 soit 84% possèdent un téléphone portable. « Généralement, la possession de biens est plus élevée en milieu urbain qu’en milieu rural. Par contre, la possession de bicyclettes, de terres agricoles et d’animaux de ferme est plus élevée en milieu rural qu’en milieu urbain », renseigne l’enquête.

Quid du niveau d’instruction des béninois !

De l’enquête démographique et de santé réalisée par l’Insae, il faut souligner que plus de la moitié des femmes ne sont pas instruites et environ 36% des hommes sont analphabètes. « Plus de la moitié (55 %) des femmes et plus d’un tiers (36 %) des hommes de 15-49 ans n’ont aucun niveau d’instruction. Environ 20 % des femmes et des hommes ont un niveau d’instruction primaire. À peu près les mêmes proportions ont un niveau d’instruction secondaire 1er cycle. Seulement 7 % des femmes et 18 % des hommes ont un niveau d’instruction secondaire 2nd cycle ou plus. Dans l’ensemble, 34 % des femmes et 54 % des hommes de 15-49 ans sont alphabétisés », renseigne l’enquête. Notons, par ailleurs, que la présente enquête par sondage représentative au niveau national, fournit des informations dans plusieurs domaines comme la fécondité, l’activité sexuelle, les préférences en matière de fécondité et la connaissance et l’utilisation des méthodes de planification familiale, VIH/sida et des infections sexuellement transmissibles (IST) etc.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite