Bénin/Pacification du climat préélectoral: Evelyne Quenum préconise le symbolisme de l’arbre à palabre

760

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Sauf revirement de dernière minute, les élections législatives du 28 avril auront lieu sans aucune force de l’opposition. Ce qui crée assez de contestations au Bénin. Par ces temps difficiles où la paix est éprouvée, qu’a-t-elle à dire aux Béninoises et aux Béninois en tant que femme élue « Peace Lady » 2018 (initiative de l’Ong Femmes engagées pour le développement-« Fed ») ? A cette question de Matin Libre, Evelyne Quenum, Journaliste et Responsable d’organe de presse, répond :

« Notre pays traverse actuellement une période caractérisée par des incompréhensions au plan politique. Vous me demandez de dire un mot, un message d’apaisement aux Béninois, à la nation toute entière, dans un contexte comme celui que nous traversons. Je voudrais inviter la classe politique de mon pays, à s’inspirer du symbolisme de l’arbre à palabre dans nos traditions africaines. Dans nos communautés villageoises, par le passé, avant la modernisation, nos aïeux avaient su instituer l’arbre à palabre qui était une ou plusieurs séances qui réunissaient les communautés, qui réunissaient les membres de la cité sous un arbre, ils échangeaient, ils discutaient, ils parlaient de la vie de la communauté. Ils n’arrivaient pas à se comprendre parfois. Mais des échanges qui se déroulaient sous l’arbre à palabre on arrivait toujours à dégager un consensus qui permettait aux uns et aux autres, de se comprendre. Si les humains ne se parlent pas, ils ne pourront jamais se comprendre. Et c’est justement pour nous l’occasion et je le crois fermement, de nous inspirer de cette façon dont nos ancêtres se comportaient dans nos traditions africaines, de puiser dans cette tradition africaine, ce qu’il y a de meilleur. Et à mon humble avis, à mon sens, ce qu’il y a de meilleur dans cette façon de faire, c’est que les échanges, les discussions permettaient d’annihiler toute agressivité. C’est à cela que je convie toute la classe politique de notre cher et beau pays le Bénin. C’est dans le dialogue, c’est dans les échanges, c’est dans les discussions que les uns et les autres se comprendront, et c’est de la compréhension que découlera la pacification de la situation sociale actuellement un peu tendue dans le pays. Je voudrais, en tant que femme Peace Lady 2018, mandat terminé fin 2018, mais en tant que femme Porteur de paix, je voudrais vraiment dire du fond de mon cœur, que le symbolisme de l’arbre à palabre, peut et doit pouvoir nous servir de référence en cette période difficile. Nous allons devoir surmonter tout cela. Nous avons la capacité de surmonter tout cela. Je suis convaincue que nous saurons tirer du génie qui caractérise le peuple béninois, les éléments pour pacifier la situation. J’invite les uns et les autres à poser des actes qui inspirent la paix, à agir dans le sens de la recherche de la paix et à privilégier les comportements qui rassurent et qui aident et contribuent à la préservation de la paix dans notre pays le Bénin. Je vous remercie »
Propos recueillis par JB

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite