Bassila : Dépistage gratuit des Maladies non transmissibles

1 171

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Agence belge de développement (Enabel) a examiné et sensibilisé samedi à Bassila, plus de deux cents (200) patients, au cours d’une campagne de dépistage des Maladies non transmissibles (MNT), en présence des autorités sanitaires et communales.

Cette campagne de dépistage des MNT, selon le médecin coordonnateur de la zone sanitaire Bassila, Isaïe Josué Zoumarou, fait suite à une récente étude menée sur l’hypertension artérielle dans cette commune. A l’en croire, l’étude réalisée montre une fois encore que les maladies non transmissibles constituent un problème, l’hypertension en particulier. Tenant compte aussi des résultats de l’enquête « Step », un modèle d’étude basé sur la recherche dans le domaine des MNT réalisée dans cette localité, informe M. Zoumarou, il a été décidé d’une journée pour un dépistage en masse, afin de sensibiliser et faire connaître aux personnes qui se seront présentées, leur statut, en ce qui concerne l’hypertension et le diabète.

Toutes ces maladies non transmissibles partagent les mêmes facteurs communs, a renchéri Dr Elysée Somassè, conseiller technique au Programme d’appui au secteur de la santé (Pass) – Sourou Atacora-Donga de l’Agence belge de développement. Et ces facteurs, se résument en la consommation des aliments trop gras, sucrés, salés avec peu de fruits et de légumes que nous consommons, sans occulter la sédentarité. Aujourd’hui, informe Dr Somassè, l’OMS recommande de faire au moins trente minutes d’activités physiques et consommer au moins cinq fruits et légumes par jour. L’agent de santé a en outre, a exhorté à éviter la consommation des produits psychotropes sous toutes leurs formes.

Cette campagne a permis à plus de 200 personnes de bénéficier d’un dépistage gratuit de l’hypertension artérielle et du diabète, mais aussi du cancer du sein chez les femmes.

Les organisateurs de cette campagne de dépistage ont informé la population de la poursuite dans toutes les formations sanitaires publiques de la Donga, de l’opération, mais à un prix fixé à 500 F CFA, après la phase de dépistage gratuit.

 

abp.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite