Situation des artistes et non payement des prestataires du Fitheb : L’ultimatum des artistes à Oswald Homeky

170

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Créateurs d’œuvres de l’esprit, artistes et acteurs culturels s’offusquent contre la situation actuelle des acteurs culturels. Ce mercredi 03 avril 2019, réunis au sein de leur Syndicat dénommé le ‘’G113”, affilié à la Csa-Bénin, ils ont décidé de prendre à témoin tout le peuple béninois. A travers cette sortie médiatique, tenue en présence du Secrétaire Général de la Csa-Bénin Anselme Amoussou, ils interpellent leur ministre de tutelle, Oswald Homeky. C’est un ultimatum de trois jours pour trouver solution à leur situation qui a été lancé au ministre Oswald Homeky. Parents pauvres du portefeuille ministériel, du Tourisme, de la Culture et des Sports (MTCS),  les acteurs culturels, créateurs des œuvres de l’esprit déplorent cet état de chose. « Excellence Monsieur le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, franchement nous sommes déçus que le Fonds des Arts et de la Culture est dépossédé de toutes ses attributions. Des projets du ressort du FAC sont créés à votre arrivée et ont des budgets accordés à 100%. Au même moment, le FAC est dépouillé. Les 650 Millions prévus pour financer les projets des acteurs culturels et des artistes sont très insuffisants» déplorent-ils dans la déclaration lue par le Secrétaire Général Adjoint du syndicat, Oscar Allossè. Les acteurs culturels s’interrogent sur la gestion des projets créés par le ministère, comme rappelé par le Secrétaire Général, Léon Hounyè.  Dans leur déclaration, les acteurs culturels relèvent que des directions sous tutelle du ministère ne fonctionnent pas. Le Bubedra et la Dean sont sans conseil d’administration, et ces directions ne sont pas opérationnelles, et évoquent la question de paiement des dettes du FAC.

Payement des prestataires du Fitheb…

 

Les artistes se plaignent non seulement de leur situation mais aussi, des prestations qu’ils ont faites à l’État. «Nous ne pouvons pas comprendre pourquoi les artistes, les prestataires du Fitheb ne sont pas encore payés jusqu’à présent. Cela n’honore pas le ministère en particulier et le Bénin en général. Nous voulons vous voir agir comme vous le faites dans le domaine des Sports» disent-ils à leur ministre. Les artistes, et acteurs culturels se plaignent de son mutisme et de sa stratégie de conduire et de gérer les acteurs culturels.  Ils lui rappellent ce qu’a connu son prédécesseur Ange N’Koué, au cas où ils ne trouveraient pas gain de cause, dans sa gestion. Invitant le ministre à agir pour le bonheur des artistes, et sauver les initiatives culturelles du Bénin. «Le ventre creux n’a point d’oreille» disent les artistes. «Maintenant, il faut que les choses évoluent. Nous ne nous en arrêterons pas là» a indiqué le Sg Csa-Bénin, Anselme Amoussou, tout en réitérant la solidarité du syndicat et de ses militants aux artistes. «Trop c’est trop et quand ça vous dépasse on crie au secours » a indiqué le Sg-Csa, avant d’inviter les artistes à attendre jusqu’au vendredi pour passer à la vitesse supérieure. «Au nom de la Csa-Bénin, vous serez accompagnés, pour gagner cette bataille», les a-t-il rassuré.  «Si le Sport est votre première femme, nous sommes aussi vos épouses pour assurer correctement le lit conjugal c’est-à-dire faire parler du Bénin partout dans le monde entier» soutiennent les artistes. Défenseurs des intérêts des artistes, les syndicalistes clament que partout où ils verront que les intérêts des artistes sont bafoués, ils réagiront, invitant le ministre Oswald Homeky à prendre en compte leurs revendications dans les grandes prises de décision. A noter que le syndicat a réitéré sa disponibilité à  accompagner le ministre ainsi que tout son cabinet et toutes ses directions techniques.

 

AB

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite