PARAKOU: Charles Toko sur les chantiers d’asphaltage de la ville

272

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le maire de la commune de Parakou, Charles Toko a effectué une descente sur plusieurs chantiers d’asphaltage de la ville. L’objectif de cette descente est de constater le niveau d’avancement des travaux d’assainissement de la ville. C’est une sorte de pression sur les entreprises en charge desdits travaux, pour le respect scrupuleux des cahiers de charge de ces derniers. Ce qui aura pour avantage pour la ville, une bonne qualité des infrastructures dont l’importance pour les populations n’est plus à démontrer. Le constat fait par l’autorité municipale est satisfaisant. Les travaux évoluent correctement et les entreprises pourront tenir dans le délai contractuel. Le visage de la cité des koburus va complètement changer avec l’achèvement des travaux d’asphaltage actuellement en cours avec un gain positif par rapport à la mobilité urbaine dans la ville.

PERERE
Don d’un forage au quartier Tissèrou

L’Ong Direct Aïd a fait don d’un forage à la commune de Pèrèrè. Ce forage a été réalisé dans le quartier Tissèrou. Le but visé par l’Ong International Direct Aïd en offrant ce forage est de contribuer à la résolution du problème de pénurie d’eau auquel sont confrontées les populations de la commune de Pèrèrè. L’infrastructure a été inaugurée en présence du préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, de Abdou Ali, directeur du centre Al Houda de Parakou et des populations de Pèrèrè qui n’ont pas manqué de remercier le généreux donateur pour ce geste salvateur.

KANDI
Près de 2 milliards Fcfa pour le collectif budgétaire

1 milliard 722 millions 625 mille 093 F CFA. Tel est évalué, le premier collectif budgétaire exercice 2019 de la commune de Kandi. Il a été adopté, jeudi dernier par les 15 conseillers communaux de Kandi présents à la session, sous la présidence du maire Alidou Démonlé Moko. Un collectif budgétaire qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 1 milliard 722 millions 625 mille 093 F CFA contre 1 milliard 612 millions 289 F CFA au budget primitif exercice 2019, soit une augmentation de 06,80 pour cent, selon, Bio Kékéré Malick, le directeur des affaires financières et économiques de la mairie.
Il est à signaler que plusieurs autres points inscrits à l’ordre du jour de cette même session, ont été adoptés. Il s’agit de la réalisation de voirie primaire dans les arrondissements d’Angaradébou, Donwari, Kassakou, Sonsoro et Sam, et la ratification de l’accord de cofinancement avec la commune de Villefranche-Sur-Saône en France, dans le cadre du projet de restauration complète du registre foncier urbain.

DJOUGOU
La journée internationale « zéro discrimination » célébrée

C’est la ville de Djougou qui a été retenue pour abriter, les manifestations officielles au plan national de la journée internationale « Zéro discrimination contre les personnes vivant avec le VIH/SIDA ». C’était en présence des autorités politiques et administratives.
« Agir pour changer les lois et les pratiques discriminatoires ». Tel est le thème retenu pour la célébration de cette journée, par le Réseau béninois des associations des personnes vivant avec le VIH-SIDA (RéBA+) en collaboration avec les partenaires techniques et financiers tels que Plan-Bénin et ONUSIDA.
L’objectif de cette journée « Zéro discrimination », est de permettre à atteindre la couverture santé universelle et les objectifs de développement durable. Si le choix a été porté sur la ville de Djougou pour abriter les manifestations officielles de cette journée, c’est parce que, le rapport d’une enquête réalisée au Bénin en 2015 affiche plus de 80% de personnes en particulier les femmes, sont victimes de l’exclusion des activités familiales pour cause de VIH-SIDA, selon Antoine Djété Kouégnandan, représentant de Plan-Bénin.
Pour le maire de Djougou, Abischaï Abraham Akapalla les phénomènes de stigmatisation et de discrimination liés au VIH/SIDA s’observent avec acuité dans la commune de Djougou. C’est pourquoi, l’autorité estime que les activités entrant dans le cadre de la célébration de la présente journée, permettront de renforcer les capacités des groupements féminins, associations des personnes vivant avec le VIH, les leaders religieux et d’opinion, ainsi que des jeunes leaders, aux techniques de ‘’dédiabolisation’’ du VIH/SIDA.

NATITINGOU
Le premier collectif budgétaire de 2019 adopté

Un milliard 365 millions 926 mille 941 F CFA. C’est le montant du premier collectif budgétaire 2019 de la commune de Natitingou. Ce collectif budgétaire qui a connu une hausse de trente-quatre millions trois cent-trois mille huit cent soixante-dix (34.303.870) F CFA a été adopté à l’unanimité des conseillers présents à la première session ordinaire de l’année 2019.
Equilibré en recettes et en dépenses à la somme d’un milliard deux cent cinquante millions quatre cent soixante-douze mille trois cent onze (1.250.472.311) F CFA, le compte administratif exercice 2018 de la commune qui présente les différents résultats obtenus à la clôture de l’exercice 2018 a été approuvé par les conseillers communaux. Le compte administratif permet d’avoir une idée de la balance de sortie, le niveau de consommation des ressources transférées, l’état financier de la commune et quelques indicateurs de performances financières.

Réalisation : Albérique HOUNDJO
(Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite