Prix Kourouma 2019: L’écrivaine Carmen Toudonou dans le starting bloc

490

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’écrivaine Carmen Toudonou est aussi sur la piste de course vers le Prix Kourouma. Avec son ouvrage intitulé “Carmen Fifonsi Aboki (CFA), l’écrivaine ambitionne aller décrocher le sésame. Au nombre de la vingtaine d’œuvres africaines sélectionnées pour faire la compétition pour le compte de cette édition 2019 du Prix Kourouma, figure le recueil de nouvelles de l’écrivaine béninoise Carmen Toudonou. Créé en 2004, le Prix Kourouma est une récompense littéraire entièrement dédiée aux auteurs et écrivains africains. Il promeut et valorise la littérature africaine. La cérémonie de remise du Prix Kourouma 2019 va se dérouler le vendredi 3 mai prochain. Carmen Fifamè Toudonou est l’une des meilleures plumes féminines au Bénin.
Pour cette édition 2019 du prix Kourouma, ils seront 19 finalistes, parmi lesquels de prestigieuses plumes telles : Alain Mabanckou, Patrice Nganang ou encore Henri Lopès ; et des plumes qui montent en puissance, comme Eugène Ébodé, Jean Bofane In Koli et, bien entendu, Carmen Fifamè Toudonou. Détectée dès son premier roman ‘‘Presqu’une vie’’ (finaliste du Prix du président de la République, édition 2015), Carmen s’est consacrée depuis 2016 à la détection de talents à travers son initiative ‘‘Miss Littérature’’ dont le prestige s’exprime désormais au-delà des frontières nationales. Sa présence parmi les 19 meilleurs écrivains africains de l’heure (toutes catégories confondues) s’annonce comme le coup de la consécration qui ne serait que méritée pour qui connaît la finesse de cette plume. Ce prix est institué en vue d’honorer la mémoire de l’une des figures de proue de la littérature africaine, Amadou Kourouma, décédé en 2003.

TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite