Lycée des jeunes filles de Ouidah/Santé sexuelle et reproductive : Fawe-Bénin milite pour l’installation d’un centre d’écoute

230

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La santé sexuelle et reproductive des filles, pensionnaires du Lycée des jeunes filles de Ouidah, préoccupe les membres du Forum des éducatrices africaines (Fawe-Bénin). Après d’importants et pertinents projets notamment celui relatif à l’amélioration du droit à la santé sexuelle et reproductive par le football féminin, Fawe-Bénin s’inscrit dans la dynamique d’installation d’un centre d’écoute et de conseils en santé sexuelle. A cet effet, une séance de plaidoyer à l’endroit du bureau de l’Association des parents d’élèves (Ape) a été initiée…

L’installation d’un centre d’écoute et de conseils en santé sexuelle et reproductive au Lycée des jeunes filles de Ouidah était au cœur d’une séance d’échanges et de plaidoyer ce vendredi, 08 mars 2019 entre le bureau de l’Association des parents d’élèves (Ape) et les membres de Fawe-Bénin ainsi que les membres de l’administration du Lycée. Il a été question, à travers ladite séance, d’identifier avec les parties prenantes, des stratégies pour l’installation dudit centre pour le plein épanouissement des filles. A en croire la proviseure du Lycée des jeunes filles de Ouidah, Dossou-Yovo Germma, beaucoup d’activités à fort impact sont menées par Fawe-Bénin en faveur des filles du lycée, depuis le lancement du projet « Le football pour l’amélioration du droit à la santé sexuelle et reproductive des filles du Lycée des jeunes Filles de Ouidah ». Elle a notamment évoqué des séances de sensibilisation sur la loi relative à la sexualité, les thématiques liées à la santé sexuelle et à la reproduction, et l’entraînement des jeunes filles au football. Elle a, par ailleurs, plaidé afin que l’installation du centre d’écoute et de conseils soit effective pour le bonheur des filles dans leur environnement scolaire. Pour Ida Tokpo Medali, présidente de Fawe-Bénin, le présent centre sera doté d’un personnel qualifié, capable d’écouter  les filles et leur apporter les informations appropriées pour une meilleure gestion de leur sexualité. Ledit centre servira donc de cadre d’information permanent sur la santé sexuelle et reproductive. Conviées à la séance, les deux déléguées du Lycée ont dit toute leur satisfaction du projet étant donné le mystère qui entoure les questions de sexualité. Le Bénin disposant d’un arsenal juridique encadrant la sexualité des filles et adolescents, Fawe-Bénin entend bien mobiliser tous les acteurs pour repositionner les jeunes au cœur de leur santé sexuelle et reproductive.

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite