Can Egypte 2019 : Le Bénin valide son ticket face au Togo

426

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Romuald Wadagni en bon patriote)

Les Ecureuils du Bénin ont décroché leur qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations (Can) Egypte 2019. Pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la compétition, les Ecureuils du Bénin ont battu les Eperviers du Togo (2-1). C’était dimanche 24 mars 2019 au stade Mathieu Kérékou de Cotonou.

C’est fait !!! Le Bénin sera en Egypte pour la prochaine Can 2019. Il a décroché le second billet de la poule D en battant son homologue du Togo (2-1) dans un stade plein comme un œuf. Que le chemin a été parsemé d’embûches ! Mais, au finish, le résultat a été au bout de la souffrance et de la volonté de tous les joueurs, engagés et déterminés pour participer à cette grande messe du football africain. Privés de quatre joueurs, Sessi d’Almeida, Michael Poté, Fabien Farnolle (blessé) et le capitaine Stéphane Sessegnon, les Ecureuils du Bénin, poussés par un public acquis à leur cause, ont relevé le défi salué par tout un peuple. Dans un derby considéré comme un match à haute tension, les Ecureuils du Bénin ont sublimé de par leur prestation sur la pelouse du stade Mathieu Kérékou. Juste 12 minutes après le coup d’envoi, et les Écureuils du Bénin ont ouvert le score sur une action menée par Cebio Soukou, qui a effacé son vis-à-vis  avant d’envoyer en profondeur à David Djigla qui a supporté la charge d’un défenseur togolais avant d’ouvrir le score (1-0 ; 12′). De retour des vestiaires, Jodel Dossou, entré à la place de David Djigla, sur une passe de Cebio Soukou, seul face au gardien togolais Bassa Djeri Sabirou, a manqué la balle du 2-0 (65′). Dans la foulée, les Togolais, profitant d’un cafouillage, ont rétabli la parité par l’entremise de Sheyi Emmanuel Adebayor (1-1 ; 71′). Mais Steve Mounié délivre tout un peuple en doublant le score d’une tête qui n’a laissé aucune chance au dernier rempart togolais (2-1, 83′). Neuf ans après, le Bénin retrouve la Can et sera en Egypte en juin prochain.

 

Zoom sur les résultats de la 6e des éliminatoires Egypte 2019

Sénégal # Madagascar 2-0

Soudan # Guinée Equatoriale 1-4

Cameroun # Comores 3-0

Malawi # Maroc 0-0

Burundi # Gabon 1-1

Mali # Soudan du Sud 3-0

Bénin # Togo 2-1

Algérie # Gambie 1-1

Libye # Afrique du Sud

Nigéria # Seychelles 3-1

Ghana # Kenya 1-0

Zimbabwe # Congo 2-0

RD Congo # Libéria 1-0

Rép Centrafricaine # Guinée 0-0

Côte-d’Ivoire # Rwanda 3-0

Botswana # Angola 0-1

Burkina Faso # Mauritanie 1-0

Niger # Egypte 1-1

Tunisie # eSwatini 4-0

Guinée Bissau # Mozambique 2-2

Zambie  Namibie  4-1

Tanzanie # Ouganda 3-0

Cap-Vert # Lesotho 0-0

 

Les pays qualifiés pour la Can Egypte 2019

 

Sénégal ; Madagascar ; Maroc ; Cameroun ; Mali ; Burundi ; Algérie ; Nigéria ; Kenya ; Ghana ; Guinée ; Côte-d’Ivoire ; Angola ; Mauritanie ; Tunisie ; Egypte ; Guinée-Bissau ; Namibie ; Ouganda ; Bénin ; Zimbabwe, RD Congo, Tanzanie ; Afrique du Sud.

 

A.F.S.

Le ministre Romuald Wadagni était de la partie
 Dans cette victoire des Écureuils du Bénin face aux Éperviers du Togo (2-1), le public sportif béninois aura joué sa partition en venant massivement au stade Mathieu Kérékou pour pousser son équipe à la victoire. Parmi ce magnifique public, la présence effective et remarquée du ministre de l’Economie et des finances (Mef), Romuald Wadagni. Du début jusqu’à la fin de la rencontre, l’argentier national, assis à la tribune officielle, n’en manqué aucune seconde du match. Comme un supporter ferveur, il a accompagné les Écureuils à la victoire. Il a ovationné les belles actions des joueurs béninois et s’est même levé à deux reprises pour saluer, à chaque fois, les deux buts des Écureuils. Une preuve qu’au-delà de tout, tout le monde en général et le ministre Romuald Wadagni, en particulier, était acquis à la cause des Écureuils.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite