Phase départementale du championnat de handball : Tournoi ko pour jauger le niveau des équipes

113

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En marge au prochain championnat zonal de handball, la Ligue régionale du Sud dirigée par Euloge Dossou a organisé, le weekend écoulé, au stade Mathieu Kérékou de Cotonou, un tournoi de mise en jambes dénommé « Ko de handball ». Ceci, pour permettre aux équipes qui se trouvent dans son département d’affûter leurs armes.

Pour cette compétition, plusieurs clubs ont répondu à l’appel du président de la Ligue du Sud. Il s’agit chez les hommes, de l’Aspac, Pélican, Entente, Uac, Association sportive de l’amitié (Asa), Académia, Panthères d’Allada, Volcan et au niveau des dames, de Aspac et Entente des Forces Armées. Avec un niveau de jeu plus ou moins acceptable, les différentes équipes ont relevé le défi en offrant le spectacle dans des rencontres linéaires. A en croire Jean Luc Assogba, Manager de l’Aspac, le tournoi k-o leur a permis de mettre sur pied plusieurs schémas tactiques en marge aux prochains rendez-vous. «Nous allons tout faire pour mieux faire lors de cette saison qui s’annonce. Les équipes nous attendent et nous n’avons pas le droit de fléchir. C’est pourquoi nous sommes en train de faire un travail structurel et technique », a-t-il confié. Pour sa part, Euloge Dossou, président de la Ligue régionale Sud a fait savoir que la compétition  permet aux différentes équipes du Sud d’affûter leurs armes, d’évaluer les joueurs, et de corriger les insuffisances remarquées. Pour lui, c’est une opportunité pour  les équipes qui n’ont pas de grands moyens de s’offrir plusieurs matchs amicaux. «Cette compétition lance officiellement la saison 2019 au niveau de la Ligue régionale du Sud qui couvre les départements de l’Atlantique et du Littoral», a-t-il laissé entendre avant d’ajouter la particularité de cette saison. «Après le tournoi K-O, on va lancer la phase départementale du championnat qui va durer au minimum un mois voire, un mois et demi. Ce ne sera pas comme les fois dernières où on joue durant un week-end et puis c’est fini. Cette fois-ci, on va disposer d’un mois et demi pour planifier et organiser. Et ça nous permettra de sortir un vrai champion», a-t-il conclu.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite