Les législatives au Bénin préoccupent : Après la Cedeao et l’émissaire de Buhari, l’Onu est là

279

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La situation électorale au Bénin préoccupe les institutions internationales au plus haut niveau. Ainsi, après la délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) et l’émissaire du président Buhari en exercice de la Cedeao,  c’est au tour des Nations Unies de fouler le sol béninois. En effet, le Secrétaire général des Nation Unies, António Guterres a dépêché son représentant spécial pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel à Cotonou. Accompagné d’une forte délégation composée entre autres de Siaka Coulibaly, Coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Bénin, Mohamed Ibn Chambas a rencontré les anciens présidents de la République du Bénin, Nicéphore Soglo et Yayi Boni, ainsi que le président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou. C’était dans la journée d’hier mardi 19 mars 2019. Le représentant spécial du Sg Onu a abordé avec ces personnalités, des préoccupations majeures liées à l’organisation des élections législatives. Au terme des rencontres, M. Ibn Chambas a exprimé son optimisme quant à l’organisation des dites élections. « On est en train d’échanger avec toutes les parties prenantes en encourageant le dialogue consensuel en vue d’assurer des élections inclusives et participatives», a déclaré le représentant spécial de secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas. Tout en saluant l’esprit d’ouverture de ses hôtes, il a encouragé les uns et les autres à poursuivre les discussions,  en vue de la construction de la démocratie au Bénin, modèle dans la sous-région et en Afrique. Ce mercredi, l’hôte du Bénin sera à Porto-Novo avec le président de l’Assemblée nationale ;

 Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite