Insécurité dans l’Ouémé : Trois malfrats appréhendés à Sèmè-Podji

259

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Police républicaine traque visiblement sans relâche depuis peu les divorcés sociaux qui troublent la quiétude des populations. Après quelques exploits réalisés dans certaines localités du Bénin, les éléments de la Police républicaine ont appréhendé en début de semaine, trois malfrats dans la commune de Sèmè-Podji précisément dans l’arrondissement d’Ekpè…

La traque des individus mal intentionnés se poursuit. Les éléments du commissariat d’Ekpè, commune de Sèmè-Podji ont réussi à démanteler un réseau de braqueurs ce lundi. Ils ont réussi à mettre la main sur des malfrats qui sèment la terreur dans Tori, Hevié, Pahou,  Godomey et Cotonou, avec le département de l’Ouémé comme arrière base. Interpellés, les trois braqueurs ont tous reconnu avoir perpétré de nombreux braquages sanglants dans les départements de l’Atlantique et du Littoral, avec des détails sur les derniers les plus sanglants en date dans la l’arrondissement de  Hevié dans la commune d’Abomey-calavi.  Il a été retrouvé en possession du premier interpellé et qui aurait l’habitude d’opérer dans la commune Tori-Bossito, deux pistolets avec plusieurs cartouches, une machette et une moto volée. Quant aux deux autres braqueurs appréhendés à Ekpè et à Djeffa, ils avaient sur eux un pistolet, plusieurs cartouches, cinq machettes tranchantes et plusieurs motos et objets volés. De sources concordantes, les éléments de la police ont saisi au total, trois (3) pistolets de fabrication artisanale, quatorze (14) munitions de calibre12, six (6) machettes , quatre (4) motos, deux (2) ordinateurs,  six (6) portables de différentes marques, deux (2) postes téléviseurs écran plasma volés à plusieurs endroits, à l’occasion des braquages et cambriolages nocturnes. De plus, des amulettes et des gris-gris ont été découverts au domicile de ceux-ci. Les personnes arrêtées reconnaissent qu’ils ont toujours opéré dans les zones de Tori, Hevié, Pahou,  Godomey et Cotonou. Ils seront présentés incessamment au Procureur de la République pour répondre de leurs actes.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite