Législatives prochaines et représentativité des femmes : Le Recafem4 plaide pour un meilleur positionnement

251

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les législatives sont pour bientôt. Et, le constat est écœurant. Tant sur les blocs du pouvoir que sur d’autres listes de partis, la représentativité des femmes laisse à désirer. Pire, si, sur les listes, elles y sont présentes, la majorité joue les derniers rôles. C’est, à tout point de vue, le constat fait par les femmes du Programme de renforcement des capacités d’action des femmes (Recafem 4). Au cours d’une conférence de presse animée vendredi 15 mars 2019 à la salle Majestic de Cadjèhoun à Cotonou, elles ont exprimé leur désarroi. C’est alors qu’une plaidoirie sera faite à l’endroit du chef de l’Etat, Patrice Talon. Ce dernier est appelé à user de toutes ses prérogatives pour corriger le tir. Pour mieux faire passer leur message, tour à tour, les femmes du Recafem4 vont se succéder qui, en français, qui en mina, qui en yoruba, etc. En clair, à écouter leur porte-parole, Marleine Capo-Chichi, des femmes leaders, il y en existe au Bénin, prêtes à participer au développement de la nation. Et, même si, pour les législatives, les carottes semblent être déjà cuites, elle a laissé entendre que les femmes gardent encore espoir.

 

C.K

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite