La Loupe : Sale temps pour le Prd

1 282

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il y a quelques jours, le Président du Parti du renouveau démocratique, actuel Président du Parlement béninois, Adrien Houngbedji a relevé de ses fonctions l’un de ses chargés de mission, Joël Allagbé. Ce limogeage inattendu n’est pas anodin. Il n’est pas tombé, ex nihilo, du ciel sur la terre.

Et pour cause. Ce jour Joël Allagbé, Akadiri Falilou, l’actuel directeur de cabinet du Président Houngbėdji, et Gratien Ahouanmènou seront devant la Brigade criminelle pour un certain nombre de clarifications au sujet des controverses autour du processus électoral.

Des recoupements des informations qui nous parviennent, il y a un grand risque que certains ne retrouvent pas leurs familles respectives.

Et ce n’est pas tout.

Il est possible que le maire de Porto-Novo, Emmanuel Zossou lui aussi, après ça, soit interpellé à nouveau par la Criet pour affaire le concernant et non encore vidée.

Sans compter que Jacques Ayadji devrait ou vient de porter plainte contre Adrien Houngbėdji. Pour une autre paire de manche.

Tout ça c’est sans tenir compte des falsifications de documents administratifs, et des détournements tous azimuts au niveau des mairies contrôlées par le Prd.

Les nouveaux et les anciens dossiers, même qui n’ont rien à voir avec les élections vont surgir et tomber sur les responsables du Prd comme une avalanche de neiges.

Le Prd est un parti fort et structuré, mais avec ce qui se passe, il semble que le bateau prend l’eau de toute part, et risque de sombrer contre toute attente.

En réalité, Le Prd se meurt.

 

Dine ABDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite