Contrôle des structures de prestation des soins médicaux : Des dysfonctionnements relevés par la Commission

272

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Vendredi, 15 mars 2019, les membres de la commission chargée du contrôle des structures de prestation des soins médicaux étaient face aux professionnels des médias pour faire le point des actions menées depuis leur installation en octobre 2018. A en croire le coordonnateur de la commission, Blaise Ayivi, la structure a réalisé « 6 saisines et inspecté 440 formations sanitaires privées et publiques dans les 10 départements sur les 12 que compte notre pays ». Par ailleurs, il a été relevé des dysfonctionnements dans plusieurs centres de santé. Il s’agit de la mauvaise gestion des ressources humaines, l’inadéquation des traitements et la cherté des coûts des prestations sanitaires entre autres. Face à ces réalités qui ne garantissent point la qualité et l’accessibilité des soins de santé, la commission propose que les centres de santé périphériques soient transformés en centre de jour. Elle recommande aussi une organisation du personnel dans les hôpitaux de sorte à ce qu’il fasse désormais « 3 fois 8 heures ou 2 fois 12 heures » de service. Du point des actions menées par ladite commission, il ressort la nécessité de procéder à la réorganisation de l’offre de soins de santé par une mutualisation des ressources humaines, matérielles et financières afin d’optimiser l’implication du personnel qualifié.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite