Echos du Septentrion du 13 Mars 2019

1 474

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

GOGOUNOU

Le médecin du centre de santé de Boro installé

Kévine Ndoffe. C’est le nom du médecin chef du centre de santé de la localité de Boro dans la commune de Gogounou. Il a été officiellement installé dans ses fonctions grâce à l’ONG Santé Sud de la France et l’association des Médecins généralistes communautaires du Bénin en présence de la représentante des médecins communautaires du Bénin, du chef de village de Boro et des populations. L’objectif de la mise à disposition de ce centre de santé d’un médecin qualifié est de d’assurer des soins de santé de qualité aux populations de cette localité. Avec l’installation de ce médecin, il sera assuré une prise en charge sanitaire conséquente des populations. Car, il faut une population en bonne santé pour faire face, aux différents problèmes sanitaires qui se posent aux populations du village de Boro.

KANDI

L’association des faiseurs d’opinion portée sur les fonts baptismaux

La commune de Kandi dispose désormais d’une association des faiseurs d’opinion. Elle a été portée sur les fonts baptismaux dans cette commune. Ce sont les locaux du bureau du deuxième arrondissement de Kandi qui ont abrité les travaux de l’assemblée générale constitutive. Faire de son cheval de bataille dans la commune de Kandi, la veille citoyenne, en dénonçant ce qui ne va pas, attirer l’attention des autorités politico-administratives sur les questions de développement de la ville. Tel est l’objectif visé par la création de l’association des faiseurs d’opinion communément appelés grogneurs. Cette association vise entre autre à responsabiliser les grogneurs afin d’éviter les dérives souvent observées à l’occasion des grognes sur les différentes chaînes de radio. Au terme des travaux qui ont été consacrés à la revue des principes de base de la grogne et de la veille citoyenne, Allassane Garba a été élu pour un mandat de 3 ans, pour conduire les destinées de l’association, qui entend contribuer au développement de Kandi.

NATITINGOU

La femme de l’Atacora célébrée

La femme de l’Atacora a été célébrée. C’était à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme le 08 mars 2019, dont le thème de cette édition est : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement » et au niveau national « Le leadership féminin en politique et l’égalité pour une ligne de pensée ».

Après une  marche qui a sillonné les grandes artères de Natitingou, c’est sur l’esplanade de la marie que plusieurs messages ont été délivrés. Messages dans lesquels, elles ont attiré l’attention de tous sur le rôle capital qu’elles jouent dans le développement socio-économique et culturel de l’Atacora et déploré la persistance des disparités entre les hommes et les femmes dans le département. Elles ont plaidé pour la prise en compte de leurs besoins spécifiques, notamment : de leur bien-être et de leur épanouissement, dans l’élaboration des politiques de développement.

C’est une célébration placée sous le parrainage du préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah avec l’appui du consortium des partenaires techniques et financiers et des Ongs intervenants dans le département de l’Atacora, qui a rassuré les femmes de ce qu’une attention particulière sera accordée à leur épanouissement.

PARAKOU

Le personnel de la Haac outillé pour gérer la campagne électorale

Le personnel de la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (Haac) était en séminaire préparatoire pour la campagne médiatique des élections législatives du 28 avril 2019 dans un hôtel de Parakou les 6 et 7 Mars 2019. L’objectif est de formuler des recommandations pour mieux canaliser le passage des potentiels candidats à ladite élection sur les médias.

Les participants ont eu droit à (04) communications axées sur l’appropriation des dispositions essentielles du code électoral et du code de l’information et de la communication relatives aux élections, à la discussion sur le projet de décision portant réglementation de la campagne médiatique desdites élections, et l’établissement d’un chronogramme détaillé des activités à mener en vue de la régulation des médias au cours de la période de campagne électorale, du jour du scrutin, et de la période post-électorale.

Tout le personnel de la Haac est désormais aguerri pour assumer convenablement sa responsabilité par rapport à l’organisation des élections législatives du 28 avril 2019,

 BANIKOARA

La médiation du maire pour juguler la crise au sein des Zémidjans

Les conducteurs de taxi-motos communément appelés Zémidjans de la commune de Banikoara sont en crise avec les membres du bureau de leur syndicat. Une assemblée générale avait été préconisée pour une sortie de crise, mais depuis rien. C’est le statu quo. Et c’est pour juguler cette crise, qui crée des manques à gagner aux caisses de la commune, que le maire de la commune a proposé sa médiation. Ainsi, le maire a rencontré les différents protagonistes, le jeudi dernier. Il a été arrêté de commun accord que la mairie prenne les dispositions nécessaires pour la désignation, des délégués des conducteurs au niveau de chaque arrondissement, qui prendront part à une assemblée générale ordinaire le 16 mars 2019, pour le renouvellement des membres du bureau. Le maire a ramené, par sa médiation la paix au sein des conducteurs de taxi-moto dont la contribution au développement de la commune est considérable.

 

 

Réalisation : Albérique HOUNDJO

(Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite