Spéciale Jif au Ministère de l’économie et des finances : L’artiste Luc Missihoun fait l’unanimité autour de son slam

174

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme (Jif) 2019, le personnel de la Direction générale des impôts et de l’Ortb, composé majoritairement de femmes, s’est donné rendez-vous vendredi dernier dans la salle de conférence du Ministère de l’économie et des finances pour sacrifier à la tradition. Cette fête a reçu un cachet spécial de Luc Missihoun, artiste chanteur-compositeur  qui a émerveillé les cœurs par son texte. Il est un agent de la mairie de Cotonou détaché aux services des impôts, mais son rôle de fonctionnaire  ne l’a pas détaché de sa passion qu’est la musique. « En un mot, la femme doit être célébrée, car elle est une puissance qu’on néglige, et Dieu ne s’est pas trompé sur ses potentialités. De nos jours, la majorité des hommes marginalisent les femmes et prônent l’inégalité. J’exhorte les autorités à divers niveaux à prendre à cœur cette lutte pour que l’égalité homme – femme soit une réalité » souligne l’artiste à travers son slam applaudi chaleureusement par les femmes.  «Leadership féminin et l’égalité genre, pour une ligne de pensée » C’est le thème retenu par le gouvernement béninois à l’occasion de la célébration du 08 mars de cette année. Pour Justin Agbikossi,  Directeur général adjoint des impôts, les discriminations jadis observées, laissent progressivement place à l’acceptation des femmes aux espaces de formation et de pouvoir. «  A la direction générale des impôts, les conditions de travail des femmes sont acceptables. Le projet d’appui à l’attache des recettes du Bénin (Parid) intègre également la dimension Egalité Femme-Homme (Efh) dans tous les volets de la planification des activités à l’évaluation en passant par la mise en œuvre», a-t-il martelé. Par ailleurs, pour marquer la célébration de cette année au Ministère de l’économie et des finances, Luc Missihoun, agent à la mairie de Cotonou détaché aux impôts, mais aussi artiste chanteur et compositeur de slam, a fait une surprise à ses braves femmes. A travers un texte, titré’’ le leadership féminin n’est pas un vain mot’’, l’artiste a fait l’éloge de la femme notamment celle béninoise.

 

Teddy GANDIGBE

A la fin de la célébration…

Evelyne Djidonou (inspecteur des impôts et présidente du comité des femmes de l’administration des impôts du Bénin)

« Pendant longtemps, les femmes sont restées en marge des évènements, et du coup, les hommes prennent de l’avance. La majorité de mes sœurs travaillent dans l’invisible. A la direction générale des impôts, nous avons décidé de nous mettre en comité pour donner de la visibilité à nos activités, en dehors de notre rôle de mobilisation des ressources. Le boulot et le foyer sont une question d’organisation et j’invite mes jeunes sœurs à se mettre réellement au travail bien fait. Les hommes vont les respecter inévitablement ».

 

Propos recueillis : TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite